Dimanche 18 août 2019 | Dernière mise à jour 13:30

Soldat Manning La «taupe» de Wikileaks encourt la prison à vie

Bradley Manning, soupçonné d'être la «taupe» de WikiLeaks, sera formellement mis en accusation le 23 février à Fort Meade (Maryland, est). Il encourt la prison à perpétuité lors de son procès en cour martiale.

Le 3 février, l'armée a approuvé la recommandation par la justice de renvoyer en cour martiale le soldat Bradley Manning.

Le 3 février, l'armée a approuvé la recommandation par la justice de renvoyer en cour martiale le soldat Bradley Manning. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Bradley Manning, 24 ans, se verra formellement lire son acte d'accusation qui comporte 22 chefs, dont la plus grave est «collusion avec l'ennemi».

S'il est reconnu coupable, il encourt la peine maximale de prison à vie, dit un bref communiqué de l'armée.

Son réseau de soutien «s'attend à ce qu'il plaide non coupable» lors de cette brève audience, a indiqué le chargé de la défense de Bradley Manning dans son réseau de soutien, Jeff Paterson.

Mesure récente lancée

Le 3 février, l'armée a approuvé la recommandation par la justice de renvoyer en cour martiale le soldat Bradley Manning, ouvrant la voie à l'établissement d'une date pour le procès.

La date de la lecture de l'acte d'accusation est la première étape de cette procédure, avant les audiences préliminaires et le procès, dont les dates devraient être annoncées le 23 février. Le procès ne devrait pas avoir lieu avant le mois de mai, selon le réseau de soutien.

«La lecture de l'acte d'accusation interviendra alors que Bradley Manning a été nominé pour le prix Nobel de la paix par des députés islandais», a encore ajouté son réseau de soutien, dans un communiqué.

La députée islandaise Birgitta Jonsdottir, citée dans le communiqué, a justifié la candidature de Bradley Manning jugeant que «les actions dont on l'accuse ont aidé à motiver les mouvements démocratiques du Printemps arabe (...) et plus récemment contribué à ce que l'administration Obama accepte de mettre fin à l'occupation des troupes américaines en Irak».

Accusation lancée

La justice militaire du pays avait «recommandé» en janvier le renvoi en cour martiale de Bradley Manning, accusé d'avoir transmis au site internet WikiLeaks, entre novembre 2009 et mai 2010, des documents militaires américains sur les guerres en Irak et en Afghanistan, ainsi que 260 000 dépêches diplomatiques du département d’État.

Le lieutenant-colonel Paul Almanza, président du tribunal militaire de Fort Meade, et chargé des investigations dans cette affaire, avait «conclu que les accusations» étaient fondées et que «des motifs raisonnables laissaient croire que l'accusé avait commis les faits qui lui sont reprochés».

Durant sept jours d'audience préliminaire en décembre, la défense avait invoqué des problèmes liés à l'homosexualité de Bradley Manning confronté, lors de son déploiement en Irak de novembre 2009 à mai 2010, à un environnement hostile contre lequel ses supérieurs n'avaient pris aucune mesure pour y remédier.

(ats/nxp)

Créé: 10.02.2012, 06h53

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.