Lundi 19 novembre 2018 | Dernière mise à jour 13:55

Etats-Unis Un Boeing rate son atterrissage à San Francisco

Un Boeing 777-200 de la compagnie sud-coréenne Asiana Airlines en provenance de Séoul a partiellement brûlé en atterrissant à l'aéroport international de San Francisco samedi, des témoins affirmant que sa queue avait heurté la piste.

Le vol numéro «OZ214» contenait 290 passagers mais le nombre de victimes est inconnu.

Le vol numéro «OZ214» contenait 290 passagers mais le nombre de victimes est inconnu. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'autorité fédérale de l'aviation (FAA) a confirmé que l'accident avait eu lieu à l'atterrissage. Le vol numéro «OZ214» contenait 290 passagers, selon la chaîne ABC .Les autorités n'ont pas encore fait état d'éventuelles victimes mais des images à la télévision montraient un appareil partiellement détruit, la queue manquante, et cerné de camions de pompiers.

L'incendie a été maîtrisé. L'appareil gisait sur une section de terre parallèle à la piste d'atterrissage, avec la moitié avant du fuselage partiellement calcinée et sans toit. A l'endroit où l'avion semble avoir touché terre, sur la piste à quelques centaines de mètres en amont, de nombreux débris, dont ce qui ressemblait à la queue, étaient visibles.

Tous les vols annulés à San Francisco

Des photos amateurs ont montré des passagers évacuant l'appareil, certains sans précipitation apparente. «Le nez de l'avion était plus haut que la normale pour un avion en phase d'atterrissage, et je me suis dit que c'était bizarre», a témoigné Stephen Dear un témoin de l'accident, auprès d'ABC.

«Il s'est rapproché de plus en plus, et j'ai vu la queue heurter le sol». La FAA a annulé tous les vols à destination ou au départ de San Francisco, et les accès à l'aéroport étaient aussi fermés. (afp/nxp)

Créé: 06.07.2013, 22h30

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.