Mardi 7 juillet 2020 | Dernière mise à jour 22:35

Etats-Unis Le noir tué à Berkeley visait un agent avec une arme

Un jeune Américain noir tué la semaine dernière par un policier blanc près de Ferguson, où un incident similaire avait provoqué des émeutes, pointait une arme en direction de l'agent, ont annoncé les autorités mardi.

Le jeune noir tué par un policier à Berkeley pointait une arme sur l'agent, ont annoncé les autorités

Le jeune noir tué par un policier à Berkeley pointait une arme sur l'agent, ont annoncé les autorités Image: archives/Keystone

Galerie photo

Manifestations aux Etats-Unis contre la violence policière

Manifestations aux Etats-Unis contre la violence policière Après le drame de Ferguson, les marches contre les bavures policières continuent aux Etats-Unis

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les autorités de Berkeley ont déclaré mardi 30 décembre que le jeune noir tué la semaine passée à Berkeley par un policier blanc visant l'agent avec une arme. Selon le chef de la police, plusieurs témoins ont confirmé cette version.

Le 23 décembre, Antonio Martin avait été tué par un policier blanc dans une station-service de Berkeley. Mais, à l'inverse de Michael Brown à Ferguson, le jeune homme de 18 ans était armé lors de l'altercation et a menacé de tirer sur un policier, selon un rapport présenté par le chef de la police de Berkeley.

«Il a essayé de tirer lorsqu'il a pointé son arme sur l'agent de police», a-t-il dit. «L'agent a craint pour sa vie, a reculé et, tout en reculant, a tiré trois fois», a-t-il ajouté.

Selon le chef de la police, plusieurs témoins ont confirmé cette version. Sur une vidéo de surveillance, on perçoit une silhouette qui brandit une arme en direction d'une voiture de police.

La mort de Michael Brown, celle d'Eric Garner à New York, celle de Tamir Rice, 12 ans, à Cleveland, entre autres afro-américains sans armes et tués par des policiers ces derniers mois, ont déclenché d'énormes manifestations, la plupart pacifiques mais certaines émaillées de violences, à travers le pays. (ats/nxp)

Créé: 31.12.2014, 07h14

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.