Mercredi 23 octobre 2019 | Dernière mise à jour 12:13

Etats-Unis La procédure de destitution de Trump a été rejetée

Suite à des propos xénophobes visant des élues démocrates, le président américain était visé par une procédure de destitution de la Chambre des représentants.

Donald Trump a suggéré à quatre élues démocrates de «rentrer dans leur pays».

Donald Trump a suggéré à quatre élues démocrates de «rentrer dans leur pays». Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Chambre des représentants des Etats-Unis a rejeté mercredi une motion appelant au lancement d'une procédure de destitution contre le président Donald Trump, invoquée en raison de ses attaques contre quatre élues démocrates issues de minorités.

Le texte, présenté par le démocrate Al Green, a été rejeté à une large majorité (332 pour et 95 contre), illustrant la division régnant sur cette question chez les démocrates, maîtres de la chambre basse du Congrès.

Une majorité des 235 élus démocrates s'est alliée aux républicains pour reporter l'examen de cette motion à une date indéterminée.

C'est la première fois que la Chambre était appelée à se prononcer sur la destitution du milliardaire républicain depuis son élection en 2016.

Le lancement de cette procédure était soutenu par l'aile gauche du parti démocrate, ulcérée par les attaques considérées comme racistes de M. Trump contre quatre élues démocrates. Il est à l'origine depuis dimanche d'une violente polémique pour leur avoir conseillé de «retourner» dans leur pays d'origine puis les avoir accusées de «détester» l'Amérique.

La présidente démocrate de la Chambre, Nancy Pelosi, et les responsables du parti sont très réticents à se lancer sur la voie de la destitution, impopulaire auprès des électeurs.

Une motion de destitution serait aussi vouée à l'échec devant un Sénat contrôlé par les républicains, offrant à Donald Trump l'occasion de se déclarer blanchi juste avant les élections de 2020.

Plusieurs enquêtes parlementaires sur M. Trump et son entourage sont actuellement menées par plusieurs commissions parlementaires contrôlées par des démocrates. (ats/nxp)

Créé: 18.07.2019, 00h43

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.