Vendredi 29 mai 2020 | Dernière mise à jour 21:08

Paraguay Ronaldinho est toujours emprisonné

Détenu depuis quatre jours à Asuncion pour usage de faux passeport, l'ex-footballeur brésilien attend d'être entendu par la justice.

Le Ballon d'Or 2005 était arrivé mercredi avec son frère à Asuncion pour faire la promotion d'un livre et participer à diverses opérations de bienfaisance. (Samedi 7 mars 2020)

Le Ballon d'Or 2005 était arrivé mercredi avec son frère à Asuncion pour faire la promotion d'un livre et participer à diverses opérations de bienfaisance. (Samedi 7 mars 2020) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les avocats de l'ancienne star du football brésilien Ronaldinho tentaient lundi d'obtenir devant la justice paraguayenne la tenue rapide d'une audience pour plaider la remise en liberté provisoire de leur client, détenu depuis quatre jours à Asuncion pour usage de faux passeport.

Selon plusieurs sources proches du dossier consultées par l'AFP, la défense du Brésilien bataille pour qu'une audience ait lieu dès mardi devant un tribunal de la capitale paraguayenne afin que soit demandée la remise en liberté de l'ancien joueur de 39 ans.

La presse brésilienne a rapporté que le ministre de la Justice du Brésil, Sergio Moro, a contacté les autorités paraguayennes pour obtenir des éclaircissements. Sergio Moro «a appelé simplement pour s'informer sur ce dossier car (...) le gouvernement brésilien suit l'affaire», a indiqué un responsable du ministère paraguayen de la Justice.

Ronaldo de Assis Moreira, dit Ronaldinho, a été arrêté le 6 mars en compagnie de son frère Roberto. Tous deux sont accusés d'être entrés au Paraguay en possession de faux passeports. Leur détention préventive a été confirmée samedi par une juge de la capitale paraguayenne.

Le Ballon d'Or 2005 était arrivé mercredi avec son frère à Asuncion pour faire la promotion d'un livre et participer à diverses opérations de bienfaisance, notamment à l'initiative d'une fondation, Fraternidad Angelical, qui vient en aide aux enfants pauvres.

Les deux hommes ont montré leurs passeports à la police de l'immigration, qui n'a pas immédiatement relevé d'anomalie. La police paraguayenne a ensuite perquisitionné l'hôtel où logeaient les deux hommes, et les enquêteurs y ont découvert de faux passeports confectionnés à Asuncion il y a quelques mois, selon le ministre de l'Intérieur Euclides Acevedo.

Passeports offerts

La défense de l'ancien joueur a rejeté la responsabilité de l'organisation du voyage au Paraguay sur la fondation Fraternidad Angelical, dont la présidente Dalia Lopez fait l'objet d'un mandat d'arrêt.

Selon Sergio Queiroz, l'avocat brésilien du champion, les passeports ont été offerts par la fondation à Ronaldinho pour «faciliter la possibilité de faire des affaires» dans le pays. «Ronaldinho n'a commis aucun délit car il ne savait pas que le passeport qui lui a été remis était un faux», avait assuré l'avocat dimanche.

Marcos Estigarribia, l'avocat de Dalia Lopez, a indiqué de son côté que sa cliente avait demandé à des intermédiaires de faire les démarches pour obtenir des passeports authentiques à la demande des deux frères qui souhaitaient «faire des affaires au Paraguay».

Mais elle «n'a jamais soupçonné que les intermédiaires traitant avec le gouvernement remettraient des passeports comportant de fausses informations», a ajouté l'avocat, qui a affirmé que le joueur et son frère avaient payé 5000 dollars pour «faciliter les démarches» d'obtention des passeports.

Outre Ronaldinho et son frère, un entrepreneur brésilien Wilmondes Sousa et deux Paraguayennes ont été arrêtés. Le scandale a également entraîné la démission du directeur nationale des Migrations, Alexis Penayo. (afp/nxp)

Créé: 10.03.2020, 05h21

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.