Jeudi 17 janvier 2019 | Dernière mise à jour 07:47

Etats-Unis Tamerlan Tsarnaev était sur une liste secrète du FBI

Le nom de l'un des suspects du double attentat de Boston, Tamerlan Tsarnaev, figurait sur la liste secrète des personnes considérées par le gouvernement américain comme des terroristes en puissance.

Tamerlan Tsarnaev (veste noire et casquette noire)

Tamerlan Tsarnaev (veste noire et casquette noire) Image: Keystone

Galerie Photos

Attentat et chasse à l'homme à Boston en images

Attentat et chasse à l'homme à Boston en images Les deux suspects des attentats du marathon ont été arrêtés à Boston. Le premier est décédé.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Mais l'inscription sur cette liste n'implique pas une surveillance automatique.

Selon des sources proches de l'enquête, des informations sur Tamerlan Tsarnaev ont été entrées dans TIDE, une base de données gérée par le Centre national de l'antiterrorisme (NCTC) parce que le FBI l'a interrogé en 2011. Le FBI cherchait alors à vérifier un renseignement russe selon lequel le jeune Tchétchène était devenu un partisan de l'islamisme radical.

A l'époque, la police fédérale américaine n'avait pas trouvé d'éléments lui permettant de dire que Tamerlan Tsarnaev constituait une menace active, mais avait tout de même inscrit son nom dans TIDE (Terrorist Identities Datamart Environment), dans laquelle figurent plus de 500'000 noms.

Liste pas régulièrement consultée

De par son ampleur, cette base de données, constituée, avec de nombreuses autres, après les attentats du 11 septembre 2001, n'est pas régulièrement consultée, expliquent ceux qui connaissent bien TIDE. Elle sert seulement de réceptacle à des informations sur des personnes considérées par les autorités américaines comme terroristes, soupçonnées de terrorisme ou terroristes en puissance dans le monde entier.

L'aîné des Tsarnaev n'a pas été mis sur une liste d'interdiction de vols qui l'aurait empêché d'emprunter un avion aux Etats-Unis. Il ne figurait pas non plus sur la «Selectee List» qui entraîne des mesures de vérification accrues envers ces personnes dans les aéroports.

Tamerlan Tsarnaev aurait aussi figuré sur une autre liste, la Terrorist Screening Database, version non secrète de la TIDE contenant des informations en nombre moins important sur les personnes soupçonnées de terrorisme.

Fiché par les douanes

Le Tchétchène a aussi été inscrit dans la base de données tenue à jour par le bureau des douanes et de la protection des frontières du département de la sécurité intérieure quand il a quitté les Etats-Unis pour la Russie en janvier 2012. Mais il n'y a pas eu d'alerte, sans doute parce que le FBI ne l'avait pas identifié comme une menace après l'avoir interrogé.

Quand il est rentré de Russie six mois plus tard, il a été automatiquement rétrogradé dans la base de données du bureau des douanes en l'absence d'information nouvelle nécessitant un suivi particulier.

Tamerlan Tsarnaev, 26 ans, tué par la police vendredi lors d'une fusillade et son frère cadet Djokhar, 19 ans, appréhendé plusieurs heures après, sont accusés d'avoir fait exploser deux bombes près de la ligne d'arrivée du marathon de Boston le 15 avril, faisant trois morts et plus de 200 blessés. (ats/nxp)

Créé: 24.04.2013, 11h21

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.