Vendredi 29 mai 2020 | Dernière mise à jour 09:39

Etats-Unis Un Texan voulait tester le cannibalisme

La police a arrêté un homme qui disait vouloir «essayer la nécrophilie et le cannibalisme et voir ce que ça fait d'ôter la vie».

L'enquête a commencé quand un policier infiltré est tombé sur une annonce qui a attiré son attention sur internet. (Photo d'illustration)

L'enquête a commencé quand un policier infiltré est tombé sur une annonce qui a attiré son attention sur internet. (Photo d'illustration) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un jeune Texan de 21 ans a été arrêté après avoir sollicité sur internet un policier sous couverture, lui demandant s'il pouvait se livrer à du cannibalisme et de la nécrophilie avec sa fille, a annoncé la police mardi en Floride.

Alexander Barter a été arrêté le 19 octobre au Texas. «C'est probablement l'affaire la plus exceptionnelle et la plus répugnante que j'aie jamais vue», a déclaré le shérif Wayne Ivey, du comté de Brevard en Floride, lors d'une conférence de presse.

L'enquête a commencé quand un agent infiltré des services de police du comté de Brevard est tombé sur une annonce qui a attiré son attention sur internet.

«J'aimerais essayer la nécrophilie et le cannibalisme et voir ce que ça fait d'ôter la vie», écrivait Alexander Barter.

Le policier est alors entré en contact avec lui, se faisant passer pour un homme prêt à lui céder sa fille mineure.

«Je ne veux pas jouer à un jeu de rôle. Je veux vraiment la violer, la tuer et la manger», a prévenu Alexander Barter, en acceptant l'offre.

Le policier s'est ensuite rendu au Texas pour rencontrer l'aspirant cannibale, qui pensait qu'une fillette innocente lui serait présentée pour qu'il puisse passer à l'acte.

Alexander Barter n'a pas résisté lors de son arrestation. Selon un communiqué du shérif du comté de Brevard, «il a même remercié les agents de police de l'avoir empêché de commettre ses actes, puisqu'il était incapable de s'arrêter lui-même».

Quatre chefs d'accusation ont été retenus contre lui, dont la tentative d'agression sexuelle sur un mineur. L'affaire est instruite au Texas et s'il est reconnu coupable, il risque la prison à perpétuité. (afp/nxp)

Créé: 31.10.2018, 04h41

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.