Lundi 6 juillet 2020 | Dernière mise à jour 22:28

Chili Une victime d'abus reçue par un archevêque

Un Chilien victime d'abus sexuels de la part d'un prêtre a rencontré samedi à New York un émissaire du Vatican.

«Je suis très content d'avoir pu parler à Mgr Scicluna», lequel a fait preuve de «compassion» et d'«empathie», a déclaré Juan Carlos Cruz (ici à gauche), victime d'abus sexuels de la part d'un prêtre. (Samedi 17 févrirer 2018)

«Je suis très content d'avoir pu parler à Mgr Scicluna», lequel a fait preuve de «compassion» et d'«empathie», a déclaré Juan Carlos Cruz (ici à gauche), victime d'abus sexuels de la part d'un prêtre. (Samedi 17 févrirer 2018) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Pour la première fois, j'ai le sentiment qu'on nous écoute»: un Chilien victime d'abus sexuels de la part d'un prêtre s'est dit satisfait, samedi à New York, de son entrevue avec un envoyé spécial du pape chargé d'enquêter sur le cas d'un évêque chilien accusé d'avoir couvert ces abus.

«Ce fut une longue entrevue, difficile sur le plan émotionnel», a dit ce témoin, Juan Carlos Cruz, à l'issue de sa rencontre avec l'émissaire du pape, Mgr Charles Scicluna. Cet archevêque maltais préside un conseil du Vatican chargé d'examiner les recours de prêtres soupçonnés de délits graves, comme les viols sur mineurs.

«Je suis très content d'avoir pu parler à Mgr Scicluna», lequel a fait preuve de «compassion» et d'«empathie», a ajouté M. Cruz, dans une déclaration à des journalistes à l'issue de son audition, qui a duré une heure et demie.

«Je lui ai raconté des situations que j'ai vécues ou que d'autres ont vécues, et il pleurait, sincèrement», a poursuivi le témoin, qui affirme avoir remis à l'émissaire du Vatican des documents venant à l'appui de ses accusations.

«Tout est calomnie»

Après une étape à New York, Mgr Scicluna est attendu lundi au Chili, où il doit recueillir d'autres témoignages. Le prélat maltais est chargé de tirer au clair le cas de l'évêque chilien Juan Barros, nommé par le pape François en 2015 à la tête d'un diocèse alors qu'il était soupçonné d'avoir tu les agissements d'un vieux prêtre pédophile, Fernando Karadima. Cette affaire a empoisonné le récent voyage du souverain pontife dans ce pays (15 au 18 janvier).

Fernando Karadima, un ancien formateur charismatique de prêtres, a été reconnu coupable en 2011 par un tribunal du Vatican d'avoir commis des actes pédophiles dans les années 1980 et 1990. Il a été contraint de se retirer pour une vie de pénitence.

Des victimes de Karadima ont accusé Mgr Barros d'avoir assisté à certains actes de pédophilie sans les dénoncer. L'omniprésence de Mgr Barros aux messes publiques célébrées par le pape dans trois villes différentes du Chili avait soulevé un tollé dans l'opinion publique chilienne.

«Le jour où vous m'apportez une preuve contre l'évêque Barros, je vous parlerai. Il n'y a pas une seule preuve contre lui. Tout est calomnie», avait lancé le pape, apostrophé par des journalistes au Chili, avant de donner une accolade publique au prélat controversé. Dans l'avion le ramenant à Rome, le pape avait dû présenter ses excuses aux victimes d'abus sexuels. (afp/nxp)

Créé: 18.02.2018, 05h35

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.