Lundi 1 juin 2020 | Dernière mise à jour 00:00

Crise migratoire Ankara et Bruxelles espèrent trouver un accord

La diplomatie turque et ses homologues européens comptent bien accorder leurs violons d'ici le 26 mars pour solutionner la prise en charge de migrants qui affluent à leurs frontières.

A la frontière greco-turque, les migrants sont repoussés à coups de lance-eau par les Grecs.

A la frontière greco-turque, les migrants sont repoussés à coups de lance-eau par les Grecs. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Turquie espère ébaucher un accord avec l'Union européenne pour résoudre la crise migratoire d'ici le 26 mars, a indiqué ce mardi le chef de la diplomatie turque, au lendemain d'un sommet à Bruxelles.

«Si nous parvenons à trouver un accord d'ici le 26 mars, alors celui-ci sera mis sur la table lors d'un sommet des dirigeants européens» qui se tiendra à cette date, a déclaré Mevlüt Cavusoglu lors d'un entretien avec l'agence de presse étatique Anadolu.

(ats/nxp)

Créé: 10.03.2020, 10h53

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.