Lundi 18 février 2019 | Dernière mise à jour 18:47

Allemagne Des armes saisies chez des néonazis allemands

Des armes à feu ont été saisies lors d'un raid contre des «Reichsbürger», une mouvance mêlant néonazis, nostalgiques du Kaiser et ésotériques.

Image d'une précédente perquisition chez des Reichsbürger.

Image d'une précédente perquisition chez des Reichsbürger. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Trois armes à feu, dont un fusil de chasse, des systèmes «artisanaux de prise d'image» ont été découverts lors de ces perquisitions menées dans six lieux situés dans la région de Duisbourg. Le siège d'une association pour les «bioénergies», une médecine alternative controversée, a notamment été visé, a précisé la police locale.

Selon les courants, les «Reichsbürger» (Les citoyens du Reich en allemand) revendiquent les frontières de 1871 ou de 1937, mais tous refusent de payer des impôts, posséder des documents officiels et se plier à la justice de la République. Ils arborent aussi généralement de faux papiers délivrés par l'Etat fictif dont ils se réclament.

Radicalisation

Selon le renseignement intérieur, le mouvement des «Reichsbürger» compte actuellement quelque 10'000 membres, dont 500 à 600 sont des extrémistes de droite. Les autorités, après une série de violents incidents ces derniers mois, ont multiplié les opérations contre ces groupuscules.

En janvier, la police avait démantelé un groupe soupçonné de projeter des attaques antisémites ou de réfugiés et de policiers. Pendant un précédent coup de filet, en octobre, un policier avait été tué et trois autres blessés par un homme armé jusqu'aux dents.

Le patron du renseignement intérieur Hans-Georg Maassen a pour sa part relevé mercredi que «la scène des 'Reichsbürger' s'est radicalisée dans l'année écoulée». Il s'est dit inquiet du fait que 700 partisans de cette mouvance disposaient d'un permis de port d'armes. (AFP/nxp)

Créé: 09.03.2017, 00h41

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.