Samedi 16 février 2019 | Dernière mise à jour 09:43

Irak Des djihadistes prennent une usine d'armes chimiques

Les islamistes irakiens ont pris le contrôle du complexe d'Al Muthanna, une ancienne fabrique d'armes chimiques datant du régime de Saddam Hussein.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des islamistes sunnites, qui ont pris le contrôle d'une partie de l'Irak, se sont emparés d'une ancienne usine de production d'armes chimiques datant du régime de Saddam Hussein. Washington doute toutefois que les djihadistes soient en mesure d'y produire des armes opérationnelles.

«Nous savons que l'EIIL (Etat islamique en Irak et au Levant) a occupé le complexe d'Al Muthanna», a indiqué jeudi la porte-parole du Département d'Etat américain Jen Psaki dans un communiqué.

Mais elle a précisé qu'elle ne pensait que ces insurgés islamistes soient en mesure de produire des armes chimiques opérationnelles, en raison de la vétusté et de l'ancienneté des produits pouvant encore s'y trouver.

Gaz moutarde et sarin

Le complexe est situé à quelque 70 km au nord-ouest de Bagdad. Il avait commencé à produire du gaz moutarde et d'autres gaz chimiques, dont du sarin, au début des années 1980, quelques mois après l'accession à la présidence de Saddam Hussein, selon un document de la CIA.

Ce programme d'armement chimique avait atteint son apogée pendant la guerre Iran-Irak à la fin des années 1980, avec quelque 209 tonnes de gaz sarin, produites en 1987 et 394 tonnes en 1988. La CIA affirme que le site avait ensuite été fermé après la première guerre du Golfe lorsque des résolutions des Nations unies ont interdit à l'Irak toute production d'armes chimiques.

Les Etats-Unis restent toutefois «préoccupés par la prise de n'importe quel site militaire par l'EIIL», a précisé Jen Psaki. «Nous ne pensons pas que le complexe contienne du matériel (pour des armes chimiques) à utilisation militaire et il serait très difficile, sinon impossible, de le déplacer en sécurité», a-t-elle ajouté. (ats/nxp)

Créé: 20.06.2014, 07h10

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.