Mercredi 26 juin 2019 | Dernière mise à jour 07:59

Thaïlande Six morts dans le naufrage d'un bateau de touristes

Six personnes, dont des touristes étrangers, ont trouvé la mort dans le naufrage ce dimanche d'un ferry en Thaïlande, au large de la station balnéaire de Pattaya.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Six personnes, dont des touristes étrangers, ont trouvé la mort dans le naufrage ce dimanche d'un ferry en Thaïlande, au large de la station balnéaire de Pattaya, a annoncé la police, assurant que les près de 150 autres passagers avaient pu être secourus.

«Personne n'est coincé dans le bateau. Ils ont tous été secourus. Nous avons jusqu'ici six morts, alors que le bateau avait plus de 150 passagers à son bord», a affirmé le chef de la police de Pattaya, le colonel Suwarn Chiewnawintawat.Plus tôt dans la soirée, un autre responsable de la police avait évoqué la possibilité que des passagers soient restés coincés dans l'épave du ferry, faisant craindre un bilan bien plus lourd.

150 rescapés

La police touristique de Pattaya avait dit dans un premier temps qu'une centaine de passagers se trouvaient à bord du ferry lors du naufrage, qui s'est produit vers 17 heures (13 heures en Suisse). La police en a été alertée par un appel de proches de passagers. Le ferry, qui faisait la liaison entre l'île de Koh Larn et la station balnéaire de Pattaya, a coulé peu après son départ de l'île, connue pour ses excursions en ferry à la journée depuis la grande station balnéaire de Pattaya, sur la côte est de la Thaïlande.

Les six morts sont trois Thaïlandais, un Chinois et deux autres étrangers dont la nationalité restait à déterminer. Une quinzaine de blessés graves ont été hospitalisés à Pattaya. La télévision thaïlandaise a diffusé dimanche soir des images de rescapés hagards (voir notre galerie photos), débarqués sur les plages de Pattaya, où des dizaines d'ambulances les attendaient.

Le ferry était-il surchargé?

Les médias russes faisaient état dimanche soir de la présence de nombre de leurs ressortissants à bord du ferry, alors que la station de Pattaya est très prisée des Russes.«Au moins la moitié des passagers étaient des touristes russes», a déclaré le consul de Russie à Bangkok, Andreï Dvornikov, cité par l'agence Ria-Novosti. Il n'a pas pu dire si des Russes se trouvaient parmi les morts, mais a indiqué qu'au moins trois Russes, dont un enfant, avaient été hospitalisés dans un état grave.

Des médias thaïlandais évoquaient une possible surcharge du ferry, dans un pays où le respect de la sécurité sur les bateaux de transport de passagers, y compris dans les zones touristiques, laisse souvent à désirer.

En mai dernier, plus d'une centaine de personnes avaient été repêchées après le naufrage d'un ferry les emmenant dans une île du sud de la Thaïlande, près de la cité balnéaire de Phuket.La Thaïlande attire chaque année quelque 22 millions de touristes. Pattaya, à 150 kilomètres au sud de Bangkok, fait partie des stations abordables prisées des tour-opérateurs bon marché et des adeptes de la vie nocturne. Les touristes russes y sont très nombreux.

(afp/nxp)

Créé: 03.11.2013, 16h38


Sondage

La vague de chaleur à 40° qui s'annonce cette semaine sur la Suisse vous inquiète-t-elle?



S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.