Vendredi 29 mai 2020 | Dernière mise à jour 01:57

Chine Bilan final de 29 morts dans l'hôtel effondré

Après la découverte d'un dernier corps dans les décombres, le bilan de l'effondrement d'un hôtel en Chin est de 29 morts.

Plus de 110 heures après le drame, les secouristes ont dégagé jeudi matin un dernier corps sans vie, mettant ainsi fin aux recherches. (Photo d'archives)
Vidéo: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le bilan final de l'effondrement en Chine d'un hôtel réquisitionné comme lieu de quarantaine contre le coronavirus a atteint jeudi 29 morts après la découverte d'un dernier corps dans les décombres, selon un média officiel.

Sur les 71 personnes prises au piège samedi au moment du sinistre, des dizaines avaient été sorties vivantes. L'hôtel Xinjia, situé dans la ville côtière de Quanzhou dans la province du Fujian (est), s'était écroulé pour une raison indéterminée.

Plus de 110 heures après le drame, les secouristes ont dégagé jeudi matin un dernier corps sans vie, mettant ainsi fin aux recherches, a indiqué la télévision CCTV. L'établissement avait récemment été reconverti en installation de quarantaine pour des personnes ayant été en contact avec des patients contaminés par le nouveau coronavirus.

Tous les occupants de l'hôtel avaient été testés négatifs au Covid-19, d'après le quotidien local Quanzhou Evening News. Un survivant avait encore été extrait vivant mardi après 69 heures coincé dans les décombres, selon l'agence de presse officielle Chine nouvelle.

Le bâtiment a été «construit illégalement et a enfreint à plusieurs reprises la réglementation», avait révélé cette semaine le ministère chinois des Situations d'urgence.

Une rénovation du premier étage de l'hôtel avait débuté avant le Nouvel An lunaire, tombé cette année le 25 janvier. Les ouvriers, qui poursuivaient les travaux samedi, avaient signalé au propriétaire de l'établissement la déformation d'un pilier peu avant l'effondrement du bâtiment, avait indiqué le ministère des Situations d'urgence.

L'enquête devra tenter de comprendre les raisons du drame. (afp/nxp)

Créé: 12.03.2020, 05h47

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.