Lundi 21 octobre 2019 | Dernière mise à jour 14:07

Inde Chasse à l'homme après le viol d'une chèvre

La police indienne recherche activement huit suspects accusés d'avoir eu des relations sexuelles avec une femelle portante qui a fini par mourir.

Les fugitifs sont aussi accusés d'actes de cruauté envers des animaux.

Les fugitifs sont aussi accusés d'actes de cruauté envers des animaux. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une chasse à l'homme a été lancée dans le nord de l'Inde pour retrouver huit hommes accusés d'avoir eu des relations sexuelles avec une chèvre qui attendait des petits et est morte par la suite, a annoncé la police mardi.

Les suspects font face à des poursuites en vertu d'une loi prohibant les «relations sexuelles contre nature», la même qui interdit les relations homosexuelles. Les fugitifs sont aussi accusés d'actes de cruauté envers des animaux.

La police recherche activement les suspects dans une zone de l'Etat d'Haryana, à une centaine de kilomètres de New Delhi.«Nous avons identifié trois des huit suspects et des équipes de policiers sont lancées à leur poursuite pour les arrêter le plus rapidement possible», a déclaré à l'AFP Naazneen Bhasin, porte-parole de la police.

Cette affaire a éclaté la semaine dernière quand le propriétaire de la chèvre a surpris trois hommes en train d'agresser sexuellement l'animal en pleine nuit. Un vétérinaire a collecté des échantillons sur la dépouille de l'animal pour déterminer les causes de la mort de la chèvre. (afp/nxp)

Créé: 31.07.2018, 14h58


Sondage

Elections fédérales: allez-vous voter?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.