Dimanche 22 septembre 2019 | Dernière mise à jour 10:00

Chine Au moins vingt morts dans des violences au Xinjiang

Treize «personnes innocentes» ont été tuées à coups de couteau mardi à Yecheng dans la région autonome chinoise du Xinjiang, tandis que la police a abattu sept «terroristes».

En 2011, des troubles avaient déjà parcouru la province occidentale du Xinjiang.

En 2011, des troubles avaient déjà parcouru la province occidentale du Xinjiang.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Deux «terroristes» ont de plus été arrêtés par la police, selon le portail officiel d’informations Tianshan qui ajoute que l’enquête se poursuit.

Mardi vers 18 heures, «neuf terroristes violents se sont précipités sur la foule, tuant à coups de couteau 13 personnes innocentes et faisant plusieurs blessés dans la section piétonne de la rue du Bonheur à Yecheng» (Kargilik en langue ouïghoure), selon Tianshan.

Mardi soir, l’agence Chine nouvelle avait dans un premier temps fait état d’au moins 12 morts, dont au moins deux terroristes tués par la police.

Le Xinjiang connaît de vives tensions entre la minorité turcophone ouïghoure et les Chinois «Han».

Répression importante

Nombre des Ouïghours, qui sont près de neuf millions, dénoncent la répression culturelle et religieuse à leur encontre ainsi que l’immigration massive de Han qui procèdent au développement économique de cette région encore pauvre, mais possédant d’abondantes ressources naturelles.

Yecheng (Kargilik) est située à mi-chemin entre Kashgar et Hotan, dans le sud-ouest du Xinjiang. Cette région a connu des troubles fin juillet et début août 2011, à la suite desquels Pékin avait envoyé une brigade d’élite de la police antiterroriste. Les attaques officiellement attribuées à des Ouïghours et les ripostes de la police avaient fait plus de 20 morts.

Des violences bien plus meurtrières avaient éclaté au Xinjiang en juillet 2009. Plus de 1600 personnes avaient alors été blessées et près de 200 tuées à Urumqi, capitale de la région autonome, dans des affrontements entre Ouïghours et Han. (afp/nxp)

Créé: 29.02.2012, 07h22

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.