Mardi 23 juillet 2019 | Dernière mise à jour 02:58

Océans Nouveau record: une vague de huit étages

Une vague de 23,8 mètres de haut vient d'être recensée au sud de la Nouvelle Zélande, un record pour l'hémisphère Sud.

C'est près de Campbell Island, à environ 700 kilomètres au sud de la Nouvelle-Zélande, que la vague de 23,8 mètres de haut a été mesurée. (Photo d'illustration)

C'est près de Campbell Island, à environ 700 kilomètres au sud de la Nouvelle-Zélande, que la vague de 23,8 mètres de haut a été mesurée. (Photo d'illustration) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les scientifiques ont mesuré ce qui pourrait être la plus haute vague jamais recensée dans l'hémisphère Sud, un monstre de 23,8 mètres de haut, soit l'équivalent d'un immeuble de huit étages.

La vague a été enregistrée mardi dans l'océan Austral, réputé pour la violence de ses tempêtes, près de Campbell Island, à environ 700 kilomètres au sud de la Nouvelle-Zélande, a annoncé MetOcean Solutions, un consultant en océanographie.

L'océanographe Tom Durrant a déclaré que cette vague, mesurée lors d'une tempête féroce à l'aide d'une bouée, pulvérisait le record précédent pour l'hémisphère Sud, établi à 22,03 mètres en 2012.

En Californie dans une semaine

«A notre connaissance, c'est la vague la plus haute jamais enregistrée dans l'hémisphère Sud». L'océan Austral, a-t-il expliqué, fait office de «salle des moteurs» générant des vagues qui se propagent dans toute la planète. «De fait, les surfeurs de Californie peuvent s'attendre à ce que l'énergie dégagée par cette tempête arrive sur leurs rivages d'ici une semaine environ».

Le chercheur a jugé que la tempête qui a secoué la région avant de partir vers l'est avait probablement provoqué des vagues dépassant les 25 mètres. Mais la bouée des scientifiques, installée en mars afin d'enregistrer les conditions météorologiques extrêmes de l'océan Austral, n'était pas au bon endroit pour les mesurer, a-t-il ajouté.

De plus, afin de ménager ses batteries, elle n'enregistre les données que par épisodes de 20 minutes toutes les trois heures. «Il est très probable qu'il y ait eu des vagues plus importantes pendant qu'elle n'enregistrait pas».

La plus grande vague jamais recensée fut un tsunami généré en 1958 par un séisme, à Lituya Bay en Alaska, mesurant 30,5 mètres de haut, d'après le Smithsonian magazine, la publication de l'institution américaine de recherche scientifique. (afp/nxp)

Créé: 11.05.2018, 05h53

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.