Vendredi 18 octobre 2019 | Dernière mise à jour 04:04

Thailande Seize mois de prison pour avoir chassé la panthère

Le patron de l'une des plus grosses entreprises de Thaïlande a écopé d'une privation de liberté avec sursis pour avoir tué une panthère dans un parc national.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un important homme d'affaires thaïlandais accusé d'avoir tué une panthère a été condamné à seize mois de prison mardi. Il a cependant été libéré sous caution. Cette affaire, emblématique de l'impunité des puissants dans le royaume, a suscité de nombreuses critiques.

Premchai Karnasuta est le patron d'un des plus grands groupes de BTP de Thaïlande, Italian-Thai. Il avait été brièvement arrêté en février 2018 pour avoir tué des animaux protégés, dont une panthère noire, dans un parc national de l'ouest du pays, dans la région de Kanchanaburi.

Il avait été mis en examen début 2018, mais l'affaire piétinait depuis. Il a finalement été condamné pour simple «soutien au braconnage» et «port d'armes», selon la décision du tribunal de Kanchanaburi, qu'a pu consulter l'AFP.

Symbole fort

Le fait qu'il ait écopé d'une peine ferme est déjà en soi un symbole fort et «une mise à l'index» public pour l'homme d'affaires, a salué Steve Galster, de l'ONG de défense de l'environnement Freeland Foundation. Mais l'homme d'affaires s'est cependant vu accorder une libération sous caution dès mardi et l'affaire pourrait encore traîner des années.

Steve Galster a confié espérer que la justice «confirme cette condamnation» en appel. A moins d'un semaine d'élections législatives, les premières depuis le coup d'Etat de 2014, cette affaire suscite un fort intérêt, l'affaire ayant choqué en Thaïlande et ayant été utilisée par les opposants à la junte pour critiquer le climat d'impunité des puissants.

Le ranger du parc national ayant arrêté l'homme d'affaires, Vichaen Chinnawing, érigé en héros national, avait fait le déplacement au tribunal. «J'ai fait de mon mieux dans cette affaire», a-t-il expliqué devant la presse venue en nombre, assurant que «l'âme de la panthère devrait être satisfaite» de la décision de justice. (ats/nxp)

Créé: 19.03.2019, 09h58


Sondage

Elections fédérales: allez-vous voter?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.