Jeudi 21 mars 2019 | Dernière mise à jour 21:22

Météo Le typhon Goni fait sept morts aux Philippines

Des pluies diluviennes causées par le typhon Goni ont provoqué des glissements de terrain et des inondations aux Philippines.

Le typhon Goni a déversé des pluies torrentielles sur les Philippines.

Le typhon Goni a déversé des pluies torrentielles sur les Philippines. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le puissant typhon Goni a déversé des pluies torrentielles sur le nord des Philippines, provoquant glissements de terrain et inondations qui ont fait plusieurs morts. A Taïwan, 1700 personnes ont dû être évacuées et une dizaine de vols intérieurs annulés.

Aux Philippines, six personnes ont été ensevelies sous des avalanches de boue et de rochers, tandis qu'une septième victime a été tuée par la chute d'un arbre, ont indiqué les autorités. Elles ont également fait état de deux disparus et sept blessés.

Le typhon Goni, dont les rafales ont pu atteindre 195 km/h, se dirigeait désormais vers Taïwan, selon l'agence météorologique nationale. Mais il ne devrait pas frapper directement le pays.

Par précaution, certains habitants résidant sur des îles isolées ont quitté les lieux, de même que 1700 touristes qui séjournaient sur les îles Green et Orchid Island.

Les forces armées se tenaient également en alerte, alors que de fortes précipitations sont attendues, en particulier dans les régions montagneuses de l'est du pays. Ecoles et bureaux ont été fermés, des vols intérieurs et liaisons par ferry ont été affectés.

La Chine épargnée

Taïwan avait déjà été touché il y a deux semaines par le typhon Soudelor. Il avait laissé dans son sillage plusieurs morts, des centaines de blessés et des paysages de désolation.

La Chine, où Soudelor avait tué au moins 21 personnes, devrait cette fois être épargnée. Mais la province du Fujian a évacué préventivement près de 5000 personnes du littoral, et plus de 10'000 bateaux sont rentrés au port.

Au Japon, les compagnies aériennes ont annulé certains vols, alors que Goni se rapprochait du sud de l'archipel, tandis qu'un autre typhon, Asani, semblait au contraire s'éloigner.

(ats/nxp)

Créé: 22.08.2015, 14h12

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.