Mercredi 14 novembre 2018 | Dernière mise à jour 11:37

Syrie Assad discute avec un émissaire russe

Le président syrien a évoqué dimanche la formation d'un comité constitutionnel avec un émissaire russe.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le président syrien Bachar el-Assad a discuté dimanche avec un émissaire de l'allié russe des moyens «d'éliminer les obstacles» à la formation d'un comité constitutionnel. Cette mesure est exigée par l'ONU et les Occidentaux pour aider à trouver une solution à la guerre en Syrie.

Lors d'un sommet sur la Syrie la semaine dernière à Istanbul, les dirigeants de Russie, de Turquie, de France et d'Allemagne ont demandé la mise en place avant la fin de l'année d'un tel comité sur lequel planche l'ONU, pour jeter les fondements d'une transition politique.

A Damas, M. Assad et l'émissaire russe Alexander Lavrentiev sont convenus de la nécessité pour la Russie et la Syrie de «continuer à travailler ensemble afin d'éliminer les obstacles à la formation de ce comité», a indiqué la présidence syrienne dans un communiqué.

Nouvelle constitution

Un accord russo-turc pour éviter une offensive du régime syrien contre Idleb, l'ultime grand bastion insurgé de Syrie, a permis de relancer les efforts pour une solution politique au conflit, avec en priorité l'accent sur ce comité constitutionnel.

Depuis janvier, l'ONU travaille sur la composition du comité qui doit élaborer une nouvelle constitution et compter 150 personnes: 50 choisies par le régime, 50 par l'opposition et 50 par l'ONU pour inclure dans la réflexion des représentants de la société civile et des experts.

C'est cette dernière liste de 50 noms choisis par l'ONU que rejette le gouvernement syrien. Le régime Assad veut faire une proposition pour cette troisième liste, en coordination avec la Russie, l'Iran et la Turquie, selon l'ONU.

Déclenché en 2011 par la répression de manifestations pacifiques par le régime, le conflit en Syrie a fait plus de 360'000 morts et des millions de déplacés et de réfugiés. (ats/nxp)

Créé: 05.11.2018, 02h31

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.