Lundi 23 septembre 2019 | Dernière mise à jour 08:25

Venezuela L'assemblée constituante rallonge son mandat

Composée de fidèles de Nicolas Maduro, cette assemblée a prolongé elle-même son mandat de plus d'un an.

Une vue générale de l'Assemblée Constituante.

Une vue générale de l'Assemblée Constituante. Image: AFP

Galerie photo

Venezuela: le président du Parlement s'autoproclame «président»

Venezuela: le président du Parlement s'autoproclame «président» Deux présidents se faisaient face au Venezuela après que le président du Parlement, contrôlé par l'opposition, s'est autoproclamé «président» par intérim

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Constituante «établit le fonctionnement de l'Assemblée constituante (...) au moins jusqu'au 31 décembre 2020», selon le décret lu par son président Diosdado Cabello. Ses décrets sont d'application immédiate.

Cet organe législatif, installé en août 2017, était à l'origine appelé à rédiger une nouvelle Constitution d'ici août 2019. Mais aucun projet de texte n'a été rendu public jusqu'à présent. Il est doté de pouvoirs étendus et remplace dans les faits le Parlement, seul organisme contrôlé par l'opposition et que préside Juan Guaido.

Pour contourner le Parlement, le pouvoir avait organisé des élections en août 2017 pour élire une Assemblée constituante composée uniquement de fidèles du président Maduro. L'opposition avait boycotté le scrutin.

Bras de fer

En s'installant le 5 août 2017, la Constituante avait commencé par destituer la procureure générale, Luisa Ortega, une ex fidèle qui a tourné le dos à Maduro en dénonçant une rupture de l'ordre constitutionnel.

Ces derniers jours, la Constituante a levé l'immunité de 14 députés d'opposition qui doivent être traduits en justice pour trahison. Ils sont accusés d'avoir soutenu l'appel au soulèvement militaire porté par M. Guaido, en vain, le 30 avril. Parmi eux se trouve Edgar Zambrano, le vice-président de l'Assemblée nationale, arrêté la semaine dernière et transféré dans une prison militaire.

Au Venezuela, le président Maduro et le député Juan Guaido sont engagés dans un bras de fer depuis plus de quatre mois. Le 23 janvier, M. Guaido, à la tête du Parlement, s'est déclaré président par intérim. Il a été reconnu depuis par une cinquantaine de pays dont les Etats-Unis. (ats/nxp)

Créé: 21.05.2019, 01h03

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.