Lundi 19 novembre 2018 | Dernière mise à jour 06:42

Auto L'Aston Martin de James Bond à 3,5 millions ne roulera pas

Le constructeur britannique a annoncé qu'il allait produire 25 répliques de sa DB5. Elle aura certains gadgets, mais pas d'homologation.

Comparatif de prix


comparer maintenant

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Il faut être un grand fan de James Bond pour se mettre sur les rangs des futurs acheteurs de la DB5. Et un fan fortuné, qui plus est. Aston Martin a en effet annoncé, en association avec Eon, producteur des films, qu'il va construire 25 répliques exactes de son modèle de 1964, la plus célèbre des voitures de James Bond, apparue pour la première fois dans «Goldfinger». Mais il faudra pour cela être prêt à débourser 3,5 millions de francs.

Le constructeur britannique a ajouté que ces voitures comporteraient une partie des gadgets que Q a imaginés dans le film. Sans toutefois préciser lesquels, ni lesquels fonctionneraient véritablement. On voit mal en effet les mitrailleuses cachées ou le siège éjectable être en état de marche. Cela comporterait quelques risques. Mais bon, pour une telle somme.

Livrables en 2020

Le prix d'achat en revanche ne suffira pas à s'offrir le luxe de rouler avec cette Aston Martin sur les routes des cols alpins. Même si elle aura un moteur de 6995 cm3 en parfait état de marche, elle ne pourra pas être homologuée. Toutes gris métallisées, ces Aston Martin seront prêtes en 2020. Mais pour les James Bond Girls, les futurs acquéreurs devront se débrouiller tout seuls.

Présente dans sept films

La voiture originale conduite par Sean Connery dans «Godlfinger» a été vendue aux enchères chez Sotheby's en 2010 pour 4,6 millions. Ce modèle est réapparu dans six Bond par la suite: «Opération tonnerre», toujours pilotée par Connery, puis dans «Goldeneye» et «Demain ne meurt jamais» avec Pierce Brosnan. Et trois fois avec Daniel Craig, dans «Casino Royale», «Skyfall» et «Spectre». (Le Matin)

Créé: 23.08.2018, 15h57

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.