Jeudi 19 juillet 2018 | Dernière mise à jour 15:37

Disparition L'auteur du «Bûcher des vanités» est mort

Le journaliste et écrivain américain Tom Wolfe est mort à l'âge de 87 ans.

Tom Wolfe est mort à l'âge de 87 ans. (photo d'archive)

Tom Wolfe est mort à l'âge de 87 ans. (photo d'archive) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le célèbre écrivain, essayiste et journaliste américain Tom Wolfe, auteur notamment du best-seller «Le Bûcher des vanités», est décédé lundi à New York, ont annoncé mardi des médias. Il avait 87 ans. Il était l'une des grandes figures du «nouveau journalisme».

Né le 2 mars 1931 à Richmond en Virginie, Tom Wolfe est l'auteur de plus d'une dizaine d'essais et de romans. Il était aussi connu pour son look de dandy au chic démodé. Il est mort dans un hôpital de Manhattan où il avait été transporté pour une infection, a précisé le New York Times.

Plume décapante

Inventeur du nouveau journalisme venu tardivement au roman avec le best-seller «Le Bûcher des vanités», le légendaire écrivain de la côte Est a radiographié la société américaine d'une plume décapante. C'est en 1987 qu'il accède à une renommée mondiale avec la sortie du «Bûcher des vanités», repris au cinéma par le réalisateur Brian De Palma.

Son oeuvre est tout entière soutenue par une conviction héritée d'une lecture assidue du sociologue allemand Max Weber. Selon Tom Wolfe, «le statut d'un individu dans la société, son appartenance à une classe sociale et culturelle déterminent ce qu'il est, la façon dont il pense et se comporte, bien davantage que sa psychologie personnelle et son histoire intime»..

(afp/nxp)

Créé: 15.05.2018, 17h34


Sondage

La nuit, dormez-vous avec votre smartphone allumé dans la même pièce?




Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.