Dimanche 21 octobre 2018 | Dernière mise à jour 02:35

Crise migratoire L'Autriche envoie l'armée à la frontière italienne

Les autorités craignent un afflux de migrants et de réfugiés au col de Brenner.

Une nouvelle voie pourrait s'ouvrir via l'Albanie, l'Adriatique et l'Italie.

Une nouvelle voie pourrait s'ouvrir via l'Albanie, l'Adriatique et l'Italie. Image: Archives/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Des militaires autrichiens vont être déployés au col du Brenner, qui marque la frontière austro-italienne, a annoncé samedi le ministre de la défense Hans Peter Doskozil. Un afflux de migrants et de réfugiés cherchant à gagner le nord de l'Europe, est attendu.

«Dans la mesure où les frontières extérieures de l'UE ne sont pas protégées efficacement, l'Autriche va bientôt procéder à des contrôles stricts. Cela veut dire des contrôles de grande ampleur au col du Brenner et des militaires», dit Hans Peter Doskozil.

Outre la protection de la frontière, ces effectifs pourront participer à l'enregistrement des migrants, aux tâches humanitaires et aux expulsions, ajoute le ministre autrichien. Il réitère par ailleurs son appel à la formation d'une mission européenne à la fois militaire et civile pour aider Frontex, l'agence chargée de la protection des frontières de l'Union.

Nouvelle voie

Avec la fermeture de la «route des Balkans» qu'empruntaient migrants et réfugiés arrivant sur le sol européen via les îles grecques de la mer Egée et l'accord conclu avec Ankara, prévoyant le renvoi en Turquie des migrants arrivés clandestinement en Grèce, une nouvelle voie pourrait s'ouvrir via l'Albanie, l'Adriatique et l'Italie. (ats/nxp)

Créé: 02.04.2016, 14h46

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.