Jeudi 23 mai 2019 | Dernière mise à jour 02:50

Allemagne Un bateau de croisière suisse heurte un pont

L'accident s'est produit sur le Rhin près de Duisbourg. Vingt-six personnes ont été blessées, dont deux sont encore à l'hôpital.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un bateau de croisière suisse, le «Swiss Crystal», transportant 129 personnes dont 26 membres d'équipage, a heurté mardi soir le pilier d'un pont autoroutier sur le Rhin près de Duisbourg, dans l'ouest de l'Allemagne. Il y a 26 blessés, dont deux sont encore hospitalisés.

Au total, une dizaine de personnes ont été dirigées vers les hôpitaux de la région, a confirmé mercredi à l'ats Manuela van Zelst, porte-parole de la compagnie de navigation zougoise Scylla, propriétaire du bateau. Parmi eux se trouvaient quatre membres d'équipage. Le pont a été fermé pendant plusieurs heures.

Contrairement à ce qui a été communiqué dans un premier temps, aucun blessé grave n'est à signaler. Deux des blessés étaient toutefois encore hospitalisés mercredi après-midi. Le reste des passagers et membres d'équipage ont pu rentrer chez eux, a déclaré Mme van Zelst.

Enquête en cours

L'accident s'est produit mardi soir à 20h45 au pont de l'autoroute A42. Le bateau de croisière est entré en collision avec le pilier du pont. Normalement, ce pilier se trouve à terre à marée basse, mais n'était pas le cas mardi soir en raison d'un niveau d'eau élevé de 5,68 mètres.

L'accident a été relativement sans gravité compte tenu des nombreuses personnes à bord, a déclaré un porte-parole de la police à Duisburg.

Les experts de la Commission allemande d'inspection des navires de l'Autorité des voies navigables et des transports maritimes (WSA) étudient maintenant les causes exactes de l'accident. Une équipe d'urgence de la compagnie maritime, qui exploite un total de 28 navires, ainsi que des experts en assurance se sont également rendus sur les lieux.

Navire lourdement endommagé

Dans la collision, de nombreux passagers ont été renversés à la suite de la violente secousse. Le navire, qui a été lourdement endommagé à l'avant, voguait à une vitesse normale de 25 à 28 kilomètres par heure. Le capitaine a subi un choc dans l'accident, a indiqué la police.

Long d'une centaine de mètres, le «Swiss Crystal» devait débarquer mercredi dans le port de la ville d'Arnhem, aux Pays-Bas, son lieu de départ, l'embarcation de la compagnie Scylla effectuant la boucle Arnhem-Mayence-Arnhem.

La grande majorité des passagers étaient de nationalité néerlandaise. Ils ont pu regagner les Pays-Bas dans la matinée, d'abord au moyen du bateau soeur de la compagnie, l'«Emily Brontë», puis grâce à des bus mis à disposition, a précisé la porte-parole.

Selon la compagnie maritime, le navire a maintenant été libéré. Accompagné par les autorités et le navire «Emily Brontë», il a été remorqué au port de Duisburg Mühleweide. Les dégâts matériels sont considérables. Il va être transporté dans un chantier naval néerlandais pour y être réparé.

Selon la compagnie maritime, le «Swiss Crystal» a été construit en 1995 et entièrement rénové en 2007. Le navire de plus de 100 mètres de long a un tirant d'eau de 1,30 mètre et peut transporter jusqu'à 125 passagers. Autoroute rouverte

L'autoroute, qui a dans un premier temps été fermée à la circulation, a été rouverte mercredi matin, ont annoncé les autorités. Les ingénieurs n'ont pas constaté de dégâts importants sur le pont.

L'autoroute 42 est l'une des principales voies de circulation dans et hors du Benelux. Elle est utilisée par environ 90'000 véhicules par jour, selon une moyenne annuelle.

(ats/nxp)

Créé: 27.12.2017, 10h53

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.