Lundi 21 janvier 2019 | Dernière mise à jour 01:41

Histoire Berlin assume les crimes nazis commis en Grèce

L'Allemagne «assume complètement la responsabilité des crimes» commis par les nazis en Grèce, a déclaré la chancelière à Athènes.

Le président grec Prokopis Pavlopoulos reçoit ce 11 janvier 2019 Angela Merkel à Athènes.

Le président grec Prokopis Pavlopoulos reçoit ce 11 janvier 2019 Angela Merkel à Athènes. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'Allemagne «est consciente de sa responsabilité historique» pour «la souffrance» infligée en Grèce pendant la période nazie. C'est ce qu'a déclaré vendredi Angela Merkel lors de sa première visite officielle à Athènes depuis 2014.

La revendication de réparations financières réclamées à l'Allemagne en compensation des crimes commis lors de l'occupation du pays par les nazis (1941-1944) et d'un emprunt forcé à la Grèce contracté en 1942 est un vieux débat en Grèce ravivé par la crise de la dette ces dernières années. Un rapport de la Comptabilité nationale grecque avait dans le passé évalué le montant des réparations à 162 milliards d'euros.

Lors de sa première visite en Grèce depuis 2014, la chancelière allemande a voulu apaiser le climat tendu entre les deux pays au pic de la crise grecque (2010-2014), l'Allemagne étant associée dans l'esprit des Grecs aux politiques de rigueur stricte imposées au pays pour éviter le risque d'un défaut de paiement et une implosion de la zone euro.

L'Allemagne «est consciente de sa responsabilité historique» pour «la souffrance» infligée par les nationaux-socialistes en Grèce. Un soutien de Berlin à la Grèce se fait «au bénéfice des deux pays, la Grèce et l'Allemagne», a souligné Angela Merkel, selon une traduction en grec transmise en direct par la télévision publique ERT.

Lors de son entretien jeudi soir avec le Premier ministre Alexis Tsipras, elle a loué les sacrifices des Grecs pendant la crise et reconnu le courage du gouvernement grec sur la question cruciale du nouveau nom de la Macédoine.

Traités internationaux

Officiellement, pour Berlin, le sujet des réparations et des dédommagements de guerre a été définitivement réglé via des traités internationaux, mais certains responsables sont moins catégoriques.

En 2014, l'ex-président allemand Joachim Gauck avait publiquement demandé «pardon au nom de l'Allemagne» aux familles des victimes d'un massacre commis par l'armée allemande durant la Seconde Guerre mondiale dans des montagnes du nord de la Grèce.

Angela Merkel doit quitter Athènes en début d'après-midi après un entretien avec le leader de l'opposition de droite Nouvelle-Démocratie, Kyriakos Mitsotakis. Elle doit aussi s'entretenir dans la journée avec le président de la République hellénique, Prokopis Pavlopoulos. (afp/nxp)

Créé: 11.01.2019, 11h26

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.