Jeudi 19 septembre 2019 | Dernière mise à jour 07:50

Médias Bezos fait un don pour la liberté de la presse

Le patron d'Amazon a fait un don d'un million de dollars à une association afin de permettre aux journalistes de faire valoir leurs droits.

Jeff Bezos a fait un don généreux pour la liberté de la presse. (Image d'archive)

Jeff Bezos a fait un don généreux pour la liberté de la presse. (Image d'archive) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le fondateur et PDG d'Amazon Jeff Bezos a fait don d'un million de dollars à une association de défense de la liberté de la presse afin de permettre aux journalistes de faire valoir leurs droits.

Le Reporters Committee for Freedom of the Press finance la défense de journalistes mis en cause devant la justice, notamment lorsque le gouvernement leur demande de dévoiler leurs sources. Il leur permet également de demander en justice l'accès à des documents de l'administration classés ou inaccessibles au public, principalement en s'appuyant sur la loi sur la liberté de l'information de 1966.

Il s'agit du don le plus important jamais fait à l'organisation par un particulier, a-t-elle indiqué dans un communiqué publié mardi soir, à l'issue d'un dîner de gala qui a permis au Reporters Committee de lever 1,9 million de dollars.

Propriétaire du Washington Post

L'argent va permettre d'étendre le champ d'action de l'organisation aux journalistes indépendants, aux organes de presse à but non lucratif ainsi qu'aux réalisateurs de documentaires.

Lors de la même soirée, le groupe de presse First Look Media, créé par le fondateur d'eBay Pierre Omidyar, a annoncé qu'il allait doter son fonds dédié à la défense des droits des journalistes de 4 millions de dollars supplémentaires, pour le porter à 6 millions au total. Le Press Freedom Defense Fund, créé par First Look Media, collabore avec le Reporters Comittee pour évaluer les besoins des journalistes.

First Look Media va également constituer un comité d'experts du premier amendement à la Constitution américaine, qui garantit la liberté de la presse, pour contribuer aux décisions du fonds.

Jeff Bezos est lui-même propriétaire du quotidien Washington Post, qu'il a racheté 250 millions de dollars en octobre 2013. (afp/nxp)

Créé: 24.05.2017, 23h58

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.