Vendredi 29 mai 2020 | Dernière mise à jour 00:03

Brésil Bolsonaro largement en tête dans les sondages

Dans les sondages, le candidat de l'extrême droite est toujours donné gagnant du second tour de la présidentielle brésilienne.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un nouveau sondage a confirmé lundi que le candidat d'extrême droite à la présidentielle au Brésil Jair Bolsonaro restait le grand favori du second tour du 28 octobre, avec 59% des intentions de vote, contre 41% pour son adversaire de gauche Fernando Haddad.

Les résultats publiés par l'institut Ibope montrent une progression d'un point de M. Bolsonaro par rapport à la première enquête d'opinion de l'entre-deux tours, quand Datafolha le donnait vainqueur avec 58% des voix, contre 42% pour M. Haddad, mercredi dernier.

Le sondage Ibope montre également que le rejet qu'inspire le candidat de gauche est bien supérieur à celui de son concurrent: 47% des personnes interrogées ont répondu qu'elles ne voteraient en aucune circonstance pour lui, contre 35% pour Bolsonaro. Si seuls 41% des sondés ont déclaré voter avec conviction pour le candidat d'extrême droite, cette proportion chute à 28% pour M. Haddad.

Lors du dernier sondage avant le premier tour, Jair Bolsonaro affichait pourtant un indice de rejet bien supérieur à son adversaire: 43%, contre 36% pour le candidat du Parti des Travailleurs (PT), parti fondé par l'ex-président incarcéré Luiz Inacio Lula da Silva.

L'ex-capitaine de l'armée suscite le rejet d'une partie de la population en raison de son admiration affichée de la dictature militaire (1964-1985) et de ses dérapages racistes ou homophobes, mais la haine anti-PT semble avoir pris le dessus chez les électeurs.

Les détracteurs de ce parti qui a gouverné le Brésil de 2003 à 2016 le considèrent comme responsable de tous les maux qui accablent le Brésil actuellement, de la violence à la crise économique en passant par les scandales de corruption à répétition. Au premier tour, le 7 octobre, M. Bolsonaro s'est qualifié haut la main, avec 46% des suffrages, loin devant Fernando Haddad (29%). (afp/nxp)

Créé: 16.10.2018, 01h03

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.