Vendredi 14 décembre 2018 | Dernière mise à jour 07:48

Norvège Une bombe envoyée dans un commissariat

L'Hôtel de police de Ski, au sud-est d'Oslo, a reçu mercredi un colis contenant un engin explosif. Il a été désamorcé.

Image: Archive/photo d'illustration/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La police norvégienne a annoncé jeudi avoir neutralisé une bombe, potentiellement dévastatrice, envoyée à un commissariat, un incident rarissime dans le pays scandinave.

L'Hôtel de police de Ski, au sud-est d'Oslo, avait été évacué mercredi matin après qu'un employé eut jugé un paquet suspect. Celui-ci s'est avéré contenir un engin explosif artisanal censé exploser à l'ouverture du paquet, a annoncé la police.

«Une bombe réelle qui pouvait et visait à blesser des gens», a déclaré le commissaire Steven Hasseldal lors d'une conférence de presse. «Il s'agit d'un crime extrêmement grave. Nous y voyons une attaque contre la police qui aurait pu faire beaucoup de dégâts».

L'engin a été désamorcé par des artificiers. La police dit ne pas avoir de suspect à ce stade. Il s'agit d'un épisode extrêmement rare en Norvège, où la police est largement respectée et où ses agents se déplacent généralement sans arme. (afp/nxp)

Créé: 06.12.2018, 14h11

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.