Vendredi 3 juillet 2020 | Dernière mise à jour 14:57

Coronavirus Boris Johnson fait de «très grands progrès»

Samedi, le Premier ministre britannique se portait mieux, après son passage aux soins intensifs en raison du coronavirus.

Le Premier ministre britannique n'est «pas encore tiré d'affaires».

Le Premier ministre britannique n'est «pas encore tiré d'affaires». Image: Keystone

Près de 10'000 morts

L'épidémie de coronavirus a fait 917 morts supplémentaires au Royaume-Uni, a annoncé samedi le ministère de la Santé. Ce bilan porte à 9875 le nombre total de personnes décédées à l'hôpital.

En outre, 5234 personnes supplémentaires ont aussi été testées positives au Covid-19, portant à 78'991 le total de personnes infectées par la maladie dans le royaume.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Premier ministre britannique Boris Johnson, souffrant du nouveau coronavirus et hospitalisé depuis presque une semaine, fait de «très grands progrès», a annoncé samedi un de ses portes-parole.

Le dirigeant conservateur de 55 ans est sorti jeudi soir des soins intensifs où il se trouvait depuis lundi. Il a été transféré vers un autre service de l'hôpital londonien de St Thomas où il est placé «sous surveillance étroite pendant la phase initiale de sa guérison», selon des déclarations antérieures. «Le Premier ministre continue de faire de très grands progrès», a affirmé samedi un porte-parole.

Il marche un peu

La veille déjà, les services de Boris Johnson avaient annoncé que celui-ci recommençait à «marcher un peu». «Son moral reste très bon», avait-il été indiqué précédemment, précisant que le Premier ministre se trouvait dans «la phase initiale» de sa guérison et que son retour aux commandes de l'exécutif dépendrait de «l'avis de son équipe médicale».

Diagnostiqué positif au Covid-19 fin mars, Boris Johnson est à ce jour le seul chef de gouvernement d'une grande puissance à avoir été contaminé par la virus, qui a fait près de 9000 morts au Royaume-Uni, un des pays européens les plus durement touchés.

«Pas encore tiré d'affaires»

C'est le chef de la diplomatie, Dominic Raab, qui assure l'intérim en l'absence de Boris Johnson, qui n'est «pas encore tiré d'affaires» et doit «prendre le temps» de se remettre de son infection au Covid-19, a estimé son père, Stanley Johnson, vendredi sur la BBC.

Le gouvernement doit statuer la semaine prochaine sur une éventuelle prolongation du confinement, débuté le 23 mars et en principe prévu pour durer trois semaines jusqu'à lundi. (ats/nxp)

Créé: 11.04.2020, 15h51

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.