Samedi 25 janvier 2020 | Dernière mise à jour 09:43

Russie Le brise-glace nucléaire Arktika rentre au port

La Russie achève son premier essai avec son brise-glace nucléaire Arktikat, présenté comme le plus puissant navire de ce type au monde.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le brise-glace nucléaire russe Arktika est rentré au port de Saint-Pétersbourg samedi après un voyage d'essai de deux jours.

Destiné au transport de gaz naturel liquéfié depuis l'Arctique, ce navire titanesque mesure 173 mètres de long pour 15 mètres de hauteur et affiche un tirant d'eau de 14.000 tonnes. Il est entré samedi matin dans les eaux de la deuxième ville de Russie en direction des chantiers navals de la Baltique où il a été construit.

Les deux jours que l'Arktika a passés en mer ont servi à tester les algorithmes de fonctionnement du navire et sa manoeuvrabilité, a précisé dans un communiqué Moustafa Kachka, directeur d'Atomflot, la société en charge de la flotte de brise-glaces russes.

S'il est à propulsion nucléaire, l'Arktika a utilisé un moteur diesel pour ce premier voyage. Selon ses constructeurs, il peut couper à travers 2,8 mètres de glace.

Développement économique de l'Arctique

Inauguré en 2016, il fait partie d'un projet plus global destiné à permettre la navigation tout au long de l'année à travers le passage du Nord-Ouest, qui relie l'océan Atlantique à l'océan Pacifique par l'Arctique. Il doit notamment simplifier pour la Russie la livraison d'hydrocarbures vers l'Asie du Sud-est.

Les tests finaux de l'Arktika sont prévus pour mars et avril 2020, avec une mise en service en mai 2020. Deux autres navires similaires, l'«Oural» et le «Sibir», sont en construction.

Le développement économique de l'Arctique, où s'opposent les intérêts de cinq pays dont la Russie et les Etats-Unis, a été fixé comme priorité par le président Vladimir Poutine.

La Russie espère y devenir la première puissance économique et militaire tout en profitant du réchauffement climatique et de la fonte des glaces, qui devrait ouvrir de nouvelles routes commerciales dans le Grand Nord. (afp/nxp)

Créé: 14.12.2019, 14h39

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.