Mercredi 18 septembre 2019 | Dernière mise à jour 08:41

France Canicule: un des réacteurs de Fessenheim à l'arrêt

La centrale nucléaire située près de Bâle a dû prendre des mesures de sécurité en raison des fortes chaleurs qui sévissent actuellement.

Fessenheim est la plus vieille centrale du parc nucléaire français.

Fessenheim est la plus vieille centrale du parc nucléaire français. Image: Archives/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le producteur d'électricité français EDF a indiqué samedi avoir mis à l'arrêt l'un des deux réacteurs de la centrale nucléaire de Fessenheim, près de Bâle, en raison des fortes chaleurs. C'est la quatrième unité nucléaire en France à être arrêtée pour un tel motif.

Température de l'eau

La plus vieille centrale du parc nucléaire français, dont la fermeture est programmée lorsque l'EPR de Flamanville entrera en activité, prélève de l'eau dans le Grand Canal d'Alsace pour refroidir ses réacteurs et alimenter ses circuits de fonctionnement, puis la rejette.

En cas de fortes chaleurs, la centrale doit moduler sa production, afin de limiter l'échauffement de l'eau prélevée puis restituée au Grand Canal d'Alsace, dont la température moyenne journalière ne doit pas dépasser 28 degrés.

Le département du Haut-Rhin a été placé en vigilance «orange» canicule comme 66 autres départements en France.

Réduction de la demande

Un réacteur de la centrale nucléaire de Saint-Alban et un autre de celle du Bugey ont également été arrêtés déjà vendredi, afin d'éviter une hausse trop importante de la température du Rhône. Cette moindre production nucléaire d'EDF intervient en une période où la demande d'électricité est réduite, notamment avec la baisse de l'activité économique liée aux congés du mois d'août.

En Suisse, la centrale nucléaire de Mühleberg (BE) a dû réduire fin juillet sa puissance d'environ 10% en raison de la chaleur de l'Aar dont l'eau est utilisée pour refroidir le réacteur. (ats/nxp)

Créé: 04.08.2018, 15h45

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.