Samedi 4 juillet 2020 | Dernière mise à jour 11:02

Singapour Une chaise Ikea montée par un robot

Le robot pourrait être utilisé à l'avenir pour diverses tâches, par exemple percer des trous dans un avion.

Pour le moment, le robot peut assembler seulement une chaise du géant suédois de l'ameublement.

Pour le moment, le robot peut assembler seulement une chaise du géant suédois de l'ameublement. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Fatigué de ne pas pouvoir monter un meuble vous-même avec un mode d'emploi? A Singapour, une chaise Ikea peut être assemblée en moins de dix minutes par un robot qui pourrait être utilisé à l'avenir dans les industries automobile et aéronautique.

Cet appareil mis au point par une équipe de scientifiques de l'Université de technologie de Nanyang, dans la ville-Etat d'Asie du Sud-Est, peut assembler une chaise en bois en huit minutes et 55 secondes. Le robot commence par prendre des photos de parties de chaise posées par terre avec une caméra 3D avant que ses deux bras mécaniques équipés de capteurs dotés des mêmes sensibilités qu'un bras humain ne procède au montage de la chaise.

«Pour un robot, assembler une chaise Ikea avec une telle précision est plus compliqué qu'il n'y paraît», observe Pham Quang Cuong, responsable de l'équipe qui a mis au point l'appareil. «Le travail d'assemblage doit être réparti en différentes étapes comme l'identification des différentes pièces de la chaise, la force nécessaire pour assembler les morceaux, et il faut s'assurer que les bras du robot ne se touchent pas», ajoute-t-il.

Bientôt des trous dans les avions?

L'équipe de scientifiques cherche maintenant à développer davantage les capacités du robot pour lui apprendre à assembler d'autres meubles en imitant les gestes humains, à lire un mode d'emploi ou encore à vérifier un produit fini. Pour le moment, le robot peut assembler seulement une chaise du géant suédois de l'ameublement.

Ces scientifiques collaborent aussi avec les industries aéronautique et automobile où le robot pourrait être utilisé à l'avenir pour diverses tâches, par exemple percer des trous dans un avion. (afp/nxp)

Créé: 19.04.2018, 11h58

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.