Jeudi 4 juin 2020 | Dernière mise à jour 22:37

Italie La chapelle ne sera pas transformée en mosquée

Le parti d'extrême droite au pouvoir en Italie a empêché la transformation d'une chapelle en mosquée à Bergame.

La chapelle est située dans un hôpital de la ville de Bergame, au nord de l'Italie.

La chapelle est située dans un hôpital de la ville de Bergame, au nord de l'Italie. Image: Google Maps

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Ligue de Matteo Salvini, co-vice-président d'extrême droite du gouvernement italien, est intervenue pour bloquer le projet de transformation d'une chapelle en mosquée à Bergame, dans le nord du pays. L'église est sise dans un hôpital de la ville.

Une association musulmane a formulé la semaine passée la meilleure offre lors de la vente aux enchères de cette chapelle, dépassant la proposition de l'Eglise orthodoxe roumaine qui l'utilisait pour ses offices.

Mais le conseil régional de Lombardie, où se trouve Bergame, dirigé par la Ligue, s'est opposé à la vente en application d'une loi de 2004 qui permet d'intervenir pour sauvegarder des sites culturels.

«Je n'aurais jamais mis une église en vente et je suis stupéfait que la direction de l'hôpital n'ait pas compris à quel point cette question était sensible», a déclaré le président de la région, Attilio Fontana, sur Twitter. «Nous allons cependant exercer notre droit de préemption et il n'y aura pas de place pour un appel», a-t-il ajouté. C'est le conseil régional qui va donc faire l'acquisition de la chapelle.

«Islamisation»

Matteo Salvini, dont le parti gouverne l'Italie depuis juin dernier dans le cadre d'une coalition avec les contestataires du Mouvement 5 Etoiles, dit redouter une disparition de la culture et de la société italiennes sous les coups de l'islam.

«Des siècles d'histoire risquent de disparaître si l'islamisation, qui a été sous-estimée jusqu'ici, finit par s'imposer», a-t-il dit au début de l'année. D'après les projections démographiques du Centre de recherche Pew, les musulmans, qui représentaient 3,7% de la population italienne en 2010, devraient passer à 4,9% en 2020. (ats/nxp)

Créé: 29.10.2018, 01h30

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.