Mardi 17 septembre 2019 | Dernière mise à jour 08:28

Mexique Le chien héroïque Frida prend une retraite bien méritée

Le gouvernement mexicain a honoré le labrador de 10 ans, devenu une star comme le symbole de l’espoir dans son pays.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

À l’heure de prendre sa retraite, Frida, 10 ans, a eu droit à tous les honneurs lundi à Mexico. Une cérémonie officielle. Et un communiqué de presse du gouvernement qui explique qu’elle incarne les valeurs de la Marine: «honneur, devoir, loyauté, patriotisme.»

Rien que ça… Oui mais ce labrador n’est pas un toutou ordinaire. Désormais ex-membre de l’unité canine de la Marine, ce chien de sauvetage est une véritable vedette au Mexique. Une icône, même.

Douze personnes sauvées

Frida est devenue célèbre lors du terrible tremblement de terre de septembre 2017, qui avait fait près de 400 victimes au Mexique. Malgré le drame, les prouesses de l’animal l’avaient érigé en symbole de l’héroïsme et de l’espérance.

La chienne de sauvetage a également servi lors d’autres séismes: à Haïti en 2010, ou en Équateur en 2016. Ou lors de l’explosion d’un oléoduc, en début de cette année au nord de Mexico, qui avait fait plus de 130 morts.

Selon les chiffres officiels, Frida a réussi à localiser une cinquantaine de personnes durant ses près de dix ans de carrière. Dont 12 au moins ont pu être sortis vivants des décombres grâce à son flair.

Statue et dessins

Le labrador peut désormais se reposer. Mais les Mexicains ne l’oublieront pas. La chienne a sa statue. Sa bouille ornée de son masque pour protéger ses yeux décore plusieurs murs de la capitale mexicaine. Et certains rêvent déjà que Frida soit représentée sur des billets de banque. (Voire galerie ci-dessus).

Frida peut donc ranger ses chaussons de protection fière de ses états de service. «Frida, mission accomplie. Avec honneur», a déclaré lundi le secrétaire d’État responsable de la Marine, l’amiral Eduardo Redondo.

Créé: 25.06.2019, 16h25

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.