Lundi 21 octobre 2019 | Dernière mise à jour 14:07

Thaïlande Un chien retrouvé seul au milieu de la mer, à 220 km des côtes

L’animal a nagé et a rejoint une plateforme pétrolière, où il a été secouru. Mais d’où sortait-il?

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Quatre ouvriers travaillant sur une plateforme pétrolière, dans le golfe de Thaïlande, ont eu une immense surprise samedi dernier. Soudain, ils ont aperçu un chien nageant vers eux. Or la plateforme est située à quelque 220 kilomètres des côtes les plus proches!

Comme l’a rapporté le «Bangkok Post», un ouvrier présent a raconté la scène sur Facebook. «Le 12 avril, nous avons vu un chien tentant de gagner notre plateforme. Comme l’eau était assez calme, on voyait sa tête sortir de l’eau alors qu’il nageait vers nous. Si les vagues avaient été fortes, nous ne l’aurions pas vu», a écrit Vitisak Payalaw.

L’animal a réussi à gagner la base de la structure. Où il a été filmé tremblant et semblant jeter un regard implorant vers le haut, vers les humains. «Il ne faisait aucun bruit, n’aboyait pas», a précisé Vitisak Payalaw.

Les hommes présents se sont demandé comment le secourir. Et pas question de perdre du temps. «Nous devions nous dépêcher car une vague ou un coup de vent aurait pu l’emporter. Le sauvetage aurait pu être difficile s’il avait été balayé», explique l’ouvrier thaïlandais. Finalement, les hommes ont réussi à passer une corde autour du corps du chien. Puis à le hisser sur la plateforme. Il avait l’air «épuisé» mais en bonne santé.

Tombé d'un navire?

Mais comment diable ce chien a-t-il pu se retrouver là, seul en mer, si loin des côtes? Le mystère reste total pour l’instant. Mais Vitisak Payalaw estime qu’il est peut-être tombé d’un navire de pêche. Ou qu’il a sauté à l’eau pour échapper à de la maltraitance.

Quoi qu’il en soit les quatre hommes ont pris soin de l’animal. Ils l’ont abreuvé, nourri et baptisé Boonrod. Le chien est resté près de deux jours sur la plateforme.

Adoption en vue

L’animal a finalement été recueilli par un bateau et a accosté ce lundi à Songkhla, au sud de la Thaïlande. Où il a été accueilli en héros: entre-temps son histoire était devenue virale.

Boonrod a été mené chez un vétérinaire pour que son état de santé soit examiné. Et si personne ne le réclame, Vitisak Payalaw a dit sa volonté d’adopter le miraculé poilu.

Créé: 15.04.2019, 18h04


Sondage

Elections fédérales: allez-vous voter?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.