Vendredi 29 mai 2020 | Dernière mise à jour 21:34

Amérique du Sud Le Chili frappé par un séisme de magnitude 6,2

Le tremblement de terre a frappé le nord du pays sans faire de victimes ni de gros dégâts.

L'épicentre est localisé à 1800km au nord de la capitale chilienne, Santiago.

L'épicentre est localisé à 1800km au nord de la capitale chilienne, Santiago. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un séisme de magnitude 6,2 a touché jeudi deux régions du nord du Chili sans que des victimes, des dégâts ou menaces de tsunami ne soient signalés, a rapporté l'office national chilien des urgences (ONEMI). La secousse a provoqué des scènes de panique notamment à Arica et Iquique.

Le séisme s'est produit à 19h21 locales (23h21 en Suisse) à 38 km au sud de la localité de Camina, dans la région de Tarapaca, à environ 1800 km au nord de la capitale Santiago. L'épicentre de la secousse tellurique a été localisé à une profondeur de 97 km.

Le service hydrographique et océanographique de la marine chilienne a indiqué que «les caractéristiques du séisme ne remplissent pas les conditions nécessaires pour provoquer un tsunami» sur les côtes chiliennes.

Le Chili est l'un des pays les plus sismiques au monde. Les sismologues ont prévenu du risque d'un tremblement de terre important dans le nord du pays, en raison de l'accumulation d'énergie qui n'a pas été libérée depuis longtemps. (ats/nxp)

Créé: 02.11.2018, 04h05

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.