Mercredi 18 septembre 2019 | Dernière mise à jour 20:06

Autriche Chutes de neige: «Cette année est exceptionnelle»

Jusqu'à trois mètres sont tombés ces derniers jours dans l'ouest et le centre du pays qui se trouve fort perturbé. De telles quantités n'arrivent que tous les 30 à 100 ans selon un météorologue.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La livraison de sel à déneiger mais aussi les activités de sports d'hiver dans les massifs alpins sont perturbés en Autriche... par les chutes de neige record enregistrées par le pays depuis une semaine. Jusqu'à trois mètres de neige sont tombés ces derniers jours dans l'ouest et le centre du pays. «On peut dire que statistiquement (...), de telles quantités de neige au-dessus de 800 mètres d'altitude n'arrivent que tous les 30 à 100 ans», a indiqué jeudi, Alexander Radlherr, du Centre météorologique et géophysique d'Autriche (ZAMG).

Ces cumuls record tombés en quelques jours mobilisent des centaines de soldats, de pompiers, de personnels municipaux et bénévoles à travers le pays pour libérer les rues et toitures ensevelies sous la poudreuse. Plusieurs localités sont inaccessibles. Les mauvaises conditions météorologiques compliquent leur action. Ainsi l'entreprise Salinen Austria, dont le siège se trouve à Ebensee, près de Salzbourg, connaît «de grandes difficultés à assurer les livraisons» de sel à déneiger, de nombreux axes étant obstrués ou interdits à la circulation, a indiqué une porte-parole, Katharina Steiner, à l'agence APA.

Tourisme à l'arrêt

«Cette année est exceptionnelle», a confié à l'AFPTV Anton Waldner, commandant militaire de la province de Salzbourg tandis qu'une dizaine de ses hommes montés sur le toit d'une école de Lungötz, près de Salzbourg, dégageaient un à un des blocs de plus de deux mètres de haut. Avec un risque d'avalanche maximum de niveau 5 sur 5 dans de nombreux massifs du pays, la pratique des sports d'hiver hors domaine skiable est strictement déconseillée.

Sept personnes, à ski ou en raquettes, ont perdu la vie depuis le week-end. La plupart ont été victimes d'avalanches et deux sont mortes étouffées par la masse de neige dans laquelle elles étaient tombées, selon les premières constatations des secours. Deux randonneurs sont portés disparus depuis plusieurs jours. Plusieurs domaines skiables, dans les Land de Styrie, de Haute et Basse Autriche, ont dû fermer temporairement leurs pistes par sécurité, du fait des risques d'avalanches, de chutes d'arbres chargés de neige ou de coupures d'électricité.

L'Autriche est une destination phare des sports d'hiver en Europe et les professionnels ne cachaient pas leur impatience de pouvoir profiter pleinement de cet or blanc. Si la clientèle locale reporte actuellement les excursions prévues sur une journée ou un week-end, les professionnels comptent sur l'abondance de neige pour renforcer leur attractivité dans les prochaines semaines et prolonger la saison. Ces intempéries ont entraîné l'annulation des épreuves de la Coupe du monde féminine de ski alpin qui étaient prévues les 12 et 13 janvier à Sankt-Anton (Tyrol). (afp/Le Matin)

Créé: 11.01.2019, 16h04

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.