Jeudi 4 juin 2020 | Dernière mise à jour 05:46

Guinée équatoriale Cinq marins enlevés dans le golfe de Guinée

Deux attaques pirates se sont produites dans les eaux territoriales équato-guinéennes contre des navires marchands.

Le port de Malabo.

Le port de Malabo. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Cinq marins, dont un équato-guinéen et trois russes, ont été kidnappés dans l'attaque de deux navires dans les eaux territoriales équato-guinéennes, ont annoncé la radio d'État et l'ambassade russe lundi.

«À l'aube du 9 mai, deux attaques pirates se sont produites contre des navires marchands, les pirates sont partis en emportant cinq membres des équipages dont quatre étrangers et un Équato-Guinéen», a indiqué le ministère de la Défense dans un communiqué lu à la radio.

Deux autres marins étrangers ont été blessés par balles lors des attaques et sont actuellement hospitalisés à la clinique Paz de Malabo, selon le même communiqué. L'ambassade de Russie à Yaoundé, qui couvre la Guinée équatoriale, a précisé dimanche que trois Russes avaient été kidnappés et deux autres blessés.

Repaire de pirates

«Le navire Rio Mitong, amarré dans le port de Malabo, a été attaqué par des pirates qui ont enlevé un citoyen russe, deux autres Russes ont été blessés», affirme l'ambassade, tandis qu'au «port de Luba, à 40 kilomètres de la capitale Malabo, des pirates ont aussi attaqué le navire Djibloho et kidnappé deux Russes qui étaient à bord».

Le Golfe de Guinée, qui s'étend des côtes du Sénégal à celles de l'Angola en passant par celles du Nigeria, sur 5700 km, est devenu ces dernières années un repaire de pirates et le nouvel épicentre de ce type d'attaques, pillages de navires et kidnappings contre rançons, ravissant la vedette au Golfe d'Aden.

Le Gabon, voisin de la Guinée équatoriale, a répertorié deux attaques depuis le début de l'année, dont une début mai qui s'est soldée par l'enlèvement de six marins au large de Libreville. (afp/nxp)

Créé: 12.05.2020, 03h17

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.