Lundi 23 septembre 2019 | Dernière mise à jour 08:25

France Les cochons gazés dans l'abattoir de Houdan

Près de 4 millions de porcs connaissent une mise à mort par asphyxie, selon la nouvelle vidéo de l'association de défense des animaux L214. Attention à la dureté des images.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Gazer des cochons. Cette méthode de mise à mort - provoquant de «long et douloureux étourdissements», selon l'association de défense des animaux L214 - est largement remise en cause par les instances européennes.

En France, 15 à 18% des porcs (soit 4 millions d'animaux) subissent ce terrible sort, à en croire la nouvelle vidéo insoutenable de la L214.

Publiée le 7 juin, elle montre les «réactions de fuite, hurlements, convulsions et détresse respiratoire» au sein d’une nacelle de gazage de l’abattoir de Houdan.

Avec cette vidéo, L214 - qui a interpellé le ministre français de l'Agriculture Jacques Mézard - espère obtenir l'arrêt de cette pratique d'abattage en France.

Pour sa défense, le directeur de l'abattoir de Houdan, Vincent Harang, a expliqué auprès de l'AFP, le jeudi 8 juin que «sa machine à CO2 est en règle. Elle a été homologuée avec l'aide de l'association de protection animale OABA (Oeuvre d'assistance aux bêtes d'abattoir).»

Et de compléter: «Mais il faut savoir que l'endormissement au CO2 ne sera jamais instantané. Je suis prêt à discuter et je veux bien tout changer, mais ça coûte 300'000 euros (ndlr. pour passer à l'étourdissement électrique). Que L214 me fasse un don et je change ma machine!»

Créé: 08.06.2017, 16h21

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.