Mardi 7 avril 2020 | Dernière mise à jour 16:47

Syrie Combats meurtriers entre le régime et l'EI

Entre offensive du régime et contre-attaques de Daech, des dizaines de morts sont à déplorer dans le centre de la Syrie.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des dizaines de membres des forces du régime et de djihadistes ont été tués dans le centre de la Syrie, a affirmé mercredi une ONG. Cela au moment où le groupe Etat islamique (EI) tente de contenir l'avancée des forces gouvernementales.

Avec l'appui de la Russie, l'armée syrienne mène une large offensive depuis des mois pour reprendre le vaste désert situé dans le centre du pays, vers les frontières irakienne et jordanienne. Elle a repris de larges parties du territoire au groupe EI dans la province centrale de Homs, mais les djihadistes ont lancé des contre-attaques dans ce secteur.

Cinq attaques-suicide

L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) a indiqué que le groupe EI avait mené au moins cinq attaques-suicide à la voiture piégée et disséminé des mines sur la ligne de front.

Au moins 39 membres des forces gouvernementales ont été tués et 25 blessés ces dernières 24 heures, a précisé l'Observatoire.

«Le régime s'est étalé le long de la ligne de front et maintenant Daech (acronyme arabe du groupe EI) intensifie ses contre-attaques», a expliqué son directeur, Rami Abdel Rahmane. Selon lui, 31 djihadistes du groupe EI ont également péri ces dernières 24 heures dans des combats avec le régime et des bombardements de l'aviation russe.

Large région désertique

L'agence officielle syrienne Sana a confirmé mercredi que des raids avaient frappé des positions du groupe EI, dont un dépôt de munitions, dans la province de Homs.

La «Badiya» est une large région désertique qui s'étend sur 90'000 km2. Depuis 2015, la majorité de cette région était tenue par le groupe EI, mais l'armée syrienne a lancé une offensive pour la conquérir depuis mai.

En fin de semaine dernière, l'OSDH avait fait état de la prise d'As-Soukhna, une position stratégique tenue par le groupe EI dans la province de Homs. La prise de la localité n'a pas été confirmée officiellement. (ats/nxp)

Créé: 10.08.2017, 00h26

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.