Lundi 19 novembre 2018 | Dernière mise à jour 14:34

Voyages Des compagnies veulent interdire l’alcool dans les avions

Les incivilités des passagers ivres sont trop nombreuses, IATA a décidé de permettre aux équipages de serrer la vis.

Chaque jour, un vol dans le monde subit un incident grave à bord, menaçant l’équipage et les passagers. Selon l’IATA, une majorité des incivilités, voire des violences, sont dues à l’abus d’alcool, avant l’embarquement, mais surtout à bord.

Chaque jour, un vol dans le monde subit un incident grave à bord, menaçant l’équipage et les passagers. Selon l’IATA, une majorité des incivilités, voire des violences, sont dues à l’abus d’alcool, avant l’embarquement, mais surtout à bord. Image: Roland Weihrauch/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Chaque jour, un vol d’avion dans le monde est perturbé par un problème à bord, en majorité dû à l’alcool. C’est l’International Air Transport Association (IATA) qui l’affirme, attirant l’attention sur les problèmes de sécurité et les coûts engendrés. L’association veut se saisir de la Conférence de Montréal, en mars, pour obtenir un accord élargissant les droits des pilotes et de l’équipage envers les fauteurs de troubles.

Aeroflot pionnier

Plusieurs mesures sont possibles. La restriction ou la suppression totale d’alcool à bord, comme vient de le faire Aeroflot sur certains long-courriers. Ou l’interdiction, comme le pratique la compagnie Darwin, de la consommation de bouteilles achetées avant l’embarquement au duty-free. 2014 pourrait bien être l’année qui mène à la fin de l’alcool en avion.

Pour en savoir plus, consultez la nouvelle application Le Matin Dimanche sur iPad ou notre E-Paper pour une lecture sur votre ordinateur personnel (Le Matin)

Créé: 04.01.2014, 23h01

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.