Samedi 7 décembre 2019 | Dernière mise à jour 16:26

Chine Condamnés à mort pour des attaques au Xinjiang

Huit personnes ont été condamnées à mort en Chine pour avoir participé à deux attaques au couteau et à la bombe au printemps dernier dans la région du Xinjiang, a rapporté la presse officielle lundi.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Cinq des huit personnes qui sont accusées d'avoir participé à deux attaques au couteau dans la région du Xinjiang ont été condamnées à la peine capitale «avec sursis», ce qui en principe équivaut à la réclusion à perpétuité.

Quatre personnes ont été condamnées à des peines de prison d'une durée inférieure, indique l'agence Chine nouvelle. En avril, une attaque au couteau et à la bombe dans une gare ferroviaire d'Urumqi, la capitale du Xinjiang, avait fait trois morts et 79 blessés. En mai, des explosifs jetés de l'intérieur de deux gros véhicules avaient fait 39 morts sur un marché d'Urumqi.

Extrémistes indépendantistes

Des centaines de personnes ont été tuées dans cette région autonome de l'ouest de la Chine ces deux dernières années, pour la plupart en raison des violences entre la minorité musulmane ouïghoure et la majorité chinoise. Des attaques ont eu lieu en outre dans d'autres parties de la Chine, notamment à Pékin, de la part d'islamistes du Xinjiang.

L'attaque du mois d'avril a été organisée par un membre du Mouvement islamique du Turkestan oriental qui a depuis quitté la Chine, indique l'agence de presse. Le groupe s'était réuni pour regarder des vidéos et s'exercer aux explosifs, indique Chine nouvelle.

De nombreux Ouïghours appellent le Xinjiang Turkestan oriental. Le gouvernement chinois met souvent les violences qui ont lieu dans la région sur le compte d'extrémistes indépendantistes. La télévision publique a diffusé des interviews de certains accusés, qui ont dit avoir été entraînés et regretter leurs actes. (ats/nxp)

Créé: 08.12.2014, 14h11

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.