Lundi 1 juin 2020 | Dernière mise à jour 21:59

Italie Confiné avec sa soeur morte, il lance un déchirant appel à l'aide

Après le décès d'une quadragénaire, un Napolitain et sa famille se sont retrouvés livrés à eux-mêmes pendant plus de 24 heures. La vidéo désespérée de Luca est devenu virale sur les réseaux sociaux.

Capture de la vidéo publiée dimanche par un Napolitain qui est resté enfermée à domicile avec sa sœur morte vingt-quatre heure durant.

Capture de la vidéo publiée dimanche par un Napolitain qui est resté enfermée à domicile avec sa sœur morte vingt-quatre heure durant. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Luca Franzese est en train de vivre un véritable cauchemar. Sa soeur Teresa est morte samedi soir chez elle à Naples. Elle avait 47 ans. Pendant plus de 24 heures, l'Italien et sa famille ont désespérément attendu que les autorités leur portent assistance. «Il faut nous aider. Cela fait 24 heures que nous sommes enfermés à la maison avec ma soeur morte», témoignait le Napolitain dans une vidéo partagée dimanche sur les réseaux sociaux. Son appel à l'aide a été relayé par plusieurs médias, parmi lesquels le quotidien local «Il Mattino».

Dans l'appartement où reposait le corps de Teresa se trouvaient son frère Luca, leurs parents âgés, une autre soeur, son mari et leurs deux enfants. Les sept membres de cette famille se sont mis eux-mêmes en quarantaine en attendant le résultat du test pratiqué sur Teresa avant sa mort. «Mais personne ne nous donne de nouvelles et nous sommes complètement livrés à nous-mêmes», expliquait Luca. «Personne ne donne de directives sur ce qu'il faut faire et même les pompes funèbres ne se déplacent pas avant le résultat du test», ajoutait l'Italien.

«Nous sommes des otages dans la maison»

Teresa a commencé à se sentir mal samedi après-midi et a perdu connaissance. «J'ai pratiqué un message cardiaque et nous avons appelé les secours», explique Luca. Les tentatives de réanimation sont restées vaines, et sa famille s'est mise à suspecter le Covid-19. «Ma sœur a eu une grippe avec des symptômes compatibles avec le coronavirus avant de mourir et nous avons insisté pour que les urgences lui fassent le test», témoignait le Napolitain. Mais les secouristes n'avaient pas le kit sur eux et sont revenus plus tard dans la soirée pour faire le prélèvement.

Pendant plus de 24 heures, la famille a subi une attente et une incertitude infernales. «Ma soeur est ici au lit et nous sommes des otages dans la maison, nous voulons juste savoir quoi faire et qui s'occupe de nous», suppliait Luca dans cette vidéo largement partagée sur les réseaux sociaux. Lundi à 1h20 du matin, le Napolitain a publié une nouvelle vidéo: sa soeur était bel et bien atteinte du Covid-19. «Nous allons rester à la maison, je suis loin de ma famille mais je le fais pour le bien de tous», a-t-il annoncé. Une agence funéraire équipée de tenues de protection a finalement pu intervenir pour emporter le corps de Teresa.

JOC/20 minutes

Créé: 10.03.2020, 12h03

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.