Dimanche 24 septembre 2017 | Dernière mise à jour 02:29

Assemblée Le Conseil de l'Europe veut virer son président

Le départ de l'Espagnol Pedro Agramunt est réclamé par tous les groupes politiques à la suite d'un voyage controversé à Damas.

Pedro Agramunt, qui s'est vu retirer en avril le droit de représenter l'Assemblée à l'extérieur, n'était pas présent à Strasbourg mardi.

Pedro Agramunt, qui s'est vu retirer en avril le droit de représenter l'Assemblée à l'extérieur, n'était pas présent à Strasbourg mardi. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) a approuvé mardi à une large majorité une procédure lui permettant de destituer son président. La résolution, défendue par la conseillère aux Etats Liliane Maury Pasquier (PS/GE), a été approuvée par 154 voix contre 30 et 13 abstentions, et «la procédure entre en vigueur immédiatement». Une demande de destitution devrait être soumise à l'Assemblée dès mercredi et votée jeudi, a-t-on appris auprès de l'Assemblée.

Plusieurs élus ont invité Pedro Agramunt à démissionner dès mardi pour éviter l'humiliation d'une destitution. «Pedro Agramunt, partez!», lui a lancé la doyenne de l'Assemblée, la socialiste française Josette Durrieu, au cours du débat avant le vote.

Crédibilité ébranlée

«Ca suffit. Tous les groupes politiques ont retiré leur confiance à Pedro Agramunt, mais il refuse de démissionner. Retirez-vous maintenant, tout de suite», a renchéri la libérale luxembourgeoise Anne Brasseur.

«L'Assemblée parlementaire est à un tournant de son histoire parce que jamais sa crédibilité n'a été autant ébranlée, jamais sa réputation autant atteinte et son image autant salie», a souligné Liliane Maury Pasquier, rapporteure du projet de modification du règlement.

La réforme prévoit la possibilité de démettre le président à une majorité des deux tiers des suffrages exprimés, 24 ou 48 heures après le dépôt d'une motion de défiance déposée par un nombre requis de membres issus de plusieurs groupes politiques et de plusieurs des 47 Etats membres.

Visite controversée en Syrie

Pedro Agramunt, qui s'est vu retirer en avril le droit de représenter l'Assemblée à l'extérieur, n'était pas présent à Strasbourg mardi. Il se voit reprocher d'avoir effectué un déplacement en Syrie et d'avoir rencontré le président Bachar al Assad au mois de mars, à l'invitation du Parlement syrien et à bord d'un avion gouvernemental russe, sans en avoir informé les instances de l'Assemblée.

Son nom est également cité dans un rapport d'une ONG allemande, European stability initiative, sur des soupçons de corruption de membres de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe au bénéfice de l'Azerbaïdjan. (ats/nxp)

Créé: 27.06.2017, 14h19


Sondage

Faut-il subventionner les éleveurs qui laissent pousser les cornes aux vaches?




S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.