Vendredi 29 mai 2020 | Dernière mise à jour 00:03

Royaume-Uni Le copilote était ivre, Japan Airlines s'excuse

Le copilote du vol Londres-Tokyo a été interpellé par la police britannique après un éthylotest et un contrôle sanguin sans équivoque.

Le copilote de JAL prétend avoir effectué un premier test d'alcoolémie à son domicile, dont les résultats s'étaient avérés négatifs.

Le copilote de JAL prétend avoir effectué un premier test d'alcoolémie à son domicile, dont les résultats s'étaient avérés négatifs. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La compagnie aérienne Japan Airlines (JAL) s'est excusée jeudi pour le retard dimanche sur un vol Londres-Tokyo, dû au contrôle d'alcoolémie positif d'un copilote qui avait consommé près de dix fois la quantité autorisée selon la police britannique. Ces excuses interviennent au lendemain de la révélation par une autre compagnie japonaise, All Nippon Airways, que la gueule de bois de l'un de ses pilotes avait provoqué des retards pour plusieurs vols.

L'avion de JAL avait quitté Londres dimanche avec un retard d'une heure et 9 minutes. «L'entreprise s'excuse sincèrement auprès des passagers et de toutes les personnes affectées par les actes de cet employé», indique JAL dans un communiqué.

Test fait

Des responsables de JAL ont expliqué aux journalistes que le copilote avait effectué un premier test d'alcoolémie à son domicile, dont les résultats s'étaient avérés négatifs. Mais l'homme n'a pu échapper aux suspicions du chauffeur du bus qui le conduisait au pied de son appareil à l'aéroport d'Heathrow. Le pilote a alors été interpellé par la police britannique après un éthylotest et un contrôle sanguin.

«Nous sommes convaincus que (le premier test réalisé à domicile) n'a pas été mené correctement», a commenté Muneaki Kitahara, directeur de la communication de JAL lors d'une conférence de presse.

Il plaide coupable

Selon la police britannique, le copilote de 42 ans a plaidé coupable jeudi devant le tribunal d'Uxbridge, à l'ouest de Londres: le test a montré qu'il avait 189 mg d'alcool par 100 ml de sang, près de dix fois la limite de 20 mg autorisée pour un pilote (contre 80 mg pour la limite légale au volant).

Il a été maintenu en détention à l'issue de l'audience et sera jugé par le tribunal d'Isleworth le 29 novembre, d'après l'agence de presse britannique Press Association. Cette dernière rappelle qu'un pilote de British Airways a été condamné en juin à huit mois de prison pour avoir consommé plus de quatre fois la quantité d'alcool autorisée alors qu'il était en service.

Application du règlement

Mercredi, All Nippon Airways avait expliqué que l'un de ses pilotes, un quadragénaire, s'était fait porter pâle après une nuit de beuverie sur l'île d'Ishigaki (sud du Japon) dans la préfecture d'Okinawa. Cette absence de dernière minute a provoqué le retard de cinq vols régionaux au départ de l'île d'Okinawa, et 619 passagers ont été affectés.

Après ces deux incidents, le ministère japonais des Transports a demandé aux compagnies aériennes d'appliquer de manière stricte la réglementation sur l'absorption de boissons alcoolisées. (afp/nxp)

Créé: 01.11.2018, 14h28

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.