Dimanche 7 juin 2020 | Dernière mise à jour 22:22

Pays-Bas Coronavirus: un vison aurait contaminé un humain

Un petit mammifère asymptomatique aurait infecté une personne. Tous les élevages de visons vont être contrôlés.

L'élevage de visons pour leur fourrure est très controversé aux Pays-Bas.

L'élevage de visons pour leur fourrure est très controversé aux Pays-Bas. Image: iStock

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les Pays-Bas suspectent une infection d’un humain au coronavirus par un vison, selon la ministre de l’Agriculture Carola Schouten. Une enquête ouverte dans une ferme d’élevage de visons indique, selon ce ministère, qu’une telle transmission a eu lieu, relate l’agence Belga.

Toujours selon cette enquête, les visons porteurs du virus étaient asymptomatiques. Les autorités néerlandaises entendent désormais contrôler tous les élevages de visons du pays.

Précédent en avril

Les Pays-Bas avaient déjà fait parler d’eux sur la même thématique fin avril, mais pour des contaminations dans l’autre sens, de l’homme vers le vison.

Dans des fermes d’élevage du Brabant-du-Nord, «des visons d'élevage ont montré des signes de contamination, comme des difficultés à respirer», avait communiqué le ministère de l'Agriculture. Des test avaient confirmé qu’ils avaient été touchés par le coronavirus.

«L'élevage de visons en vue de la commercialisation de leur fourrure est très controversé aux Pays-Bas», notait alors RTL. «En 2016, la plus haute instance judiciaire du pays a ordonné la fermeture des élevages d'ici 2024.»

R.M.

Créé: 20.05.2020, 10h59

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.