Vendredi 29 mai 2020 | Dernière mise à jour 09:56

Drogues Coup de filet d'Interpol: 1300 interpellations

Une opération antidrogue mondiale menée par la police internationale s'est soldée par plus d'un millier d'arrestations.

Image: Archives/Photo d'illustration/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Plus de 55 tonnes de drogues diverses ont été saisies et 1300 personnes arrêtées en une seule opération baptisée «Lionfish», menée dans 93 pays et coordonnée par Interpol, a annoncé mercredi cette organisation internationale.

Lors de cette opération menée du 17 septembre au 8 octobre, plus de 35 tonnes de cocaïne, cinq tonnes d'héroïne, 15 tonnes de cannabis, 430'000 cachets de captagon et 18 millions de cachets de «Yaba», une drogue de synthèse à base d'amphétamines surnommée la «drogue qui rend fou», ont été saisis.

Les autorités néerlandaises ont démantelé un laboratoire clandestin dissimulé dans une maison, avec une capacité de production de 700'000 pilules d'ecstasy ou de MDMA, précise Interpol dans un communiqué.

Selon l'organisation, cette première opération contre le trafic de drogue impliquant simultanément toutes les antennes régionales d'Interpol a pu être possible grâce à un système sécurisé de communication, qui a permis aux pays participants de synchroniser leurs actions d'un bout du monde à l'autre. (ats/nxp)

Créé: 17.10.2018, 15h36

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.