Dimanche 31 mai 2020 | Dernière mise à jour 13:12

France Il court un marathon sur son balcon

Après 42,2 km, un Toulousain précise cependant que le parcours était «moche et sans ambiance»...

Elisha Nochomovitz juste après son exploit en confinement.

Elisha Nochomovitz juste après son exploit en confinement. Image: Facebook

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Comme il s’amuse à l’écrire sur sa page Facebook, Elisha Nochomovitz est confiné en ces temps de pandémie car son travail «a été reconnu d'inutilité publique». Ce grand sportif ne se laisse cependant pas abattre. Il a décidé de parcourir un marathon chez lui, sur son balcon, dans la banlieue toulousaine. Sa «piste», est-il précisé, mesure sept mètres de long pour un mètre de large...

3000 allers-retours

Le restaurateur de 32 ans, relate Eurosport, a réussi mardi son défi, en 6 heures et 48 minutes, a indiqué son GPS. Un GPS qui a d’ailleurs «littéralement craqué» devant tant de kilomètres parcourus dans un si petit espace. Elisha Nochomovitz a effectivement aligné 3000 allers-retours sur son balcon.

Le jeune homme qui avait déjà 36 marathons à son actif voulait «soutenir le corps médical en prouvant qu’il est possible de faire du sport en restant à la maison.» Et de rigoler: «Sinon, la foulée n’est pas top. Le parcours est moche! En plus, il n’y a pas d’ambiance.»

Le tracé GPG du marathon...

R.M.

Créé: 22.03.2020, 09h54

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.