Dimanche 18 août 2019 | Dernière mise à jour 05:34

Collision d'hélicoptères Crash: hommages et questions succèdent au choc

Les enquêteurs tentent de comprendre les raisons de la collision de deux hélicoptères qui a coûté la vie à 8 Français et 2 Argentins.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Après le choc de la mort en Argentine de dix personnes, dont la navigatrice Florence Arthaud et la nageuse, championne olympique, Camille Muffat, l'enquête sur les causes de la plus grave tragédie de l'histoire de la téléréalité a commencé, tandis que les hommages se sont multipliés en France.

Sous un soleil de plomb de fin d'été, les enquêteurs argentins vont tenter de comprendre, au milieu des débris calcinés, les raisons de la collision de deux hélicoptères à un millier de kilomètres au nord-ouest de Buenos Aires.

Des images, prises du sol, montrent les deux appareils, affrétés pour le tournage du jeu de la chaîne de télévision française TF1 «Dropped», volant l'un en dessous de l'autre peu après leur décollage.

Erreur humaine ?

Celui qui se trouve le plus bas semble à un moment prendre de l'altitude et vient heurter l'appareil se trouvant au-dessus de lui. En quelques secondes, les deux Eurocopter, d'une capacité maximale de cinq passagers en plus du pilote, s'écrasent.

A partir de ces images, des experts français semblent privilégier la thèse de l'erreur humaine. «Dans ce cas précis, celui de derrière n'a pas du tout l'air d'avoir pris en compte celui qui est devant», notent plusieurs spécialistes.

Ci-dessous, une deuxième vidéo diffusée sur les réseaux sociaux

Les experts locaux vont être rejoints par deux enquêteurs du Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA), chargé des investigations techniques sur les accidents d'avion.

Casting de grands sportifs

Sur place, les corps des dix victimes, huit Français, dont également le boxeur médaillé olympique de bronze à Pékin (2008) Alexis Vastine, et les deux pilotes argentins, ont commencé à être transférés à la morgue de la capitale de la province de La Rioja.

Programme à succès venu de Suède, «Dropped», prévu pour être diffusé l'été prochain en France, devait rassembler huit sportifs lâchés en pleine nature.

Florence Arthaud, 57 ans, était la seule femme à avoir remporté -en 1990- la mythique Route du Rhum, une des solitaires à la voile les plus difficiles.

Camille Muffat, 25 ans, était quant à elle l'une des plus grandes championnes de la natation française, avec surtout ses médailles d'or, d'argent et de bronze aux JO de Londres en 2012.

«Elle était très contente (de participer), a expliqué au téléphone à l'AFP son compagnon William Forgues. Elle espérait (...) continuer, pour aller vers une destination supplémentaire magique. Elle se régalait.»

Nombreux hommages

Du monde sportif, frappé au cœur, aux hommes politiques, les hommages se sont vite multipliés.

«J'ai été réveillé ce (mardi) matin par des tonnes de messages pour me dire que mon pote (ndlr : Alexis Vastine) était mort. J'ai eu envie de vomir tellement c'est dur, c'est horrible», a réagi avec émotion le champion olympique de judo Teddy Riner.

Le président François Hollande a salué «trois champions qui »voulaient repousser les frontières«. »C'est toute la France qui est en deuil«, a renchéri le chef du gouvernement Manuel Valls, résumant les réactions de la classe politique.

Dès mardi, un grand portrait de Camille Muffat, souriante, en T-Shirt, avec ses trois médailles olympiques, a été installé sur la façade de la mairie de Nice (sud-est).

Les yeux bandés

A Pont-Audemer, en Normandie (ouest), fief de la famille Vastine, une cérémonie était aussi prévue pour la soirée. A Paris, le parquet a confié une enquête pour homicides involontaires à la gendarmerie des transports aériens.

»Les hélicoptères avaient décollé d'un terrain proche de la route. Ils allaient déposer deux équipes dans la Quebrada del yeso«, une zone de montagnes escarpées, un environnement hostile, idéal pour cette aventure, a confié à l'AFP Andres Navarrete, le maire de Villa Castelli, un village de 2800 habitants.

»Les concurrents étaient conduits les yeux bandés en hélicoptère dans un endroit inhospitalier, puis ils avaient 72 heures pour trouver un point où l'on peut recharger un portable, suivis par une équipe de télévision«, a-t-il expliqué.

Le tournage avait débuté fin février à Ushuaia, à la pointe sud du continent américain, en Patagonie argentine.

«On est abasourdis»

Le nageur Alain Bernard, la cycliste Jeannie Longo, le footballeur Sylvain Wiltord, la snowboardeuse Anne-Flore Marxer et le patineur Philippe Candeloro participaient également au jeu.

Dans un SMS reçu par l'AFP, Alain Bernard, sur place, a simplement écrit : »Les autres n'ont pas eu la chance de s'en sortir. On est abasourdis.«

La plus célèbre des victimes de l'accident, Florence Arthaud, »était un extraordinaire marin«, a souligné le navigateur Olivier de Kersauson.

»Dropped« a été interrompu, tout comme, en 2013, un autre jeu de survie, »Koh-Lanta«, également produit pour TF1 par la société ALP, après la mort d'un candidat victime d'une crise cardiaque pendant le tournage, tandis que le médecin du programme s'était ensuite suicidé. Cette émission était revenue sur les petits-écrans à l'automne 2014. (afp/nxp)

Créé: 10.03.2015, 21h27

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.