Dimanche 15 septembre 2019 | Dernière mise à jour 09:45

Accords Crimes sexuels: Berne et Bangkok s'unissent

La Suisse et la Thaïlande ont signé un mémorandum pour mieux lutter contre l'exploitation sexuelle, la pédocriminalité, le crime organisé et le trafic de drogue.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Grâce à cette collaboration, la Suisse et la Thaïlande «seront en mesure de se soutenir mutuellement lors d'investigations policières et d'intensifier leur poursuite pénale», indique un communiqué de l'Office fédéral de la police (fedpol). Sont visées en particulier: la traite d'êtres humains et l'exploitation sexuelle des enfants.

Fedpol sera l'organe compétent pour la coordination. L'attaché de police suisse en place à Bangkok depuis 2004 aura également un rôle important à jouer dans cette collaboration. Des groupes de travail helvético-thaïlandais pourraient aussi être créés pour lutter contre le crime organisé, notamment le trafic de drogue.

Communication plus rapide

Le mémorandum d'entente devrait permettre un échange plus rapide d'informations dites stratégiques (policières ou opérationnelles) via notamment le canal de l'organisation internationale de coopération policière Interpol, dont le siège est à Lyon, en France.

Il devrait être à l'avenir plus aisé de «localiser les criminels connus en Thaïlande et de vérifier leurs déplacements», notamment en ce qui concerne la pédocriminalité, précise le communiqué.

Des procédures d'enquêtes facilitées seront encouragées et les demandes d'entraide judiciaire pourront être réglées plus rapidement dans le cadre d'enquêtes, indique fedpol. La Suisse et la Thaïlande entendent également mettre en commun leur expertise contre le trafic de migrants, la cybercriminalité et le blanchiment d'argent. (ats/nxp)

Créé: 08.03.2017, 11h49

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.